FINAL
3
2
    

Le Rocket de Laval pourrait avoir l'une des meilleures équipes de la AHL l'an prochain

Publié le 27 juillet 2019 à 19h55
PAR

Il y a plus d'un an maintenant, le Canadien de Montréal annonçait que Joël Bouchard allait être le nouvel entraîneur du Rocket de Laval, remplaçant ainsi Sylvain Lefebvre. Après six saisons sous la barre de Lefebvre, le club-école du Canadien n'a participé aux séries qu'une seule fois en 2016/2017, étant éliminé dès la première ronde...

L'année dernière, à la première année de Joël Bouchard comme entraîneur-chef du Rocket, l'équipe n'a pas réussi à se qualifier pour les séries. Cependant, il faut mettre dans le contexte qu'il ne possédait pas non plus un alignement de rêve... Les leaders offensifs étant Alex Belzille, Jake Evans et Daniel Audette, et la plupart des jeunes espoirs en était à leur première année dans la ligue américaine. Bref, Joël Bouchard ne possédait pas les meilleurs éléments pour faire de son équipe une équipe compétitive dès sa première année en poste. Néanmoins, il a su changer l'éthique de travail de son équipe en mettant davantage en avant l'esprit guerrier de ses joueurs.

Joël Bouchard devra maintenant prouver cette année ce qu'il vaut alors qu'il aura sous les mains une équipe beaucoup plus talentueuse et avec un peu plus d'expérience que l'an dernier. Des ajouts notoires ont eu lieu et malgré quelques départs, le noyau de l'équipe est toujours là. D'ailleurs, Marc Dumont, qui écrit à The Athletic, vient de publier un article traitant justement de ce sujet, à savoir que le Rocket de Laval va avoir l'an prochain la meilleure équipe de son histoire (courte de trois saisons seulement).




Parmi les ajouts notoires, on peut noter les signatures de Riley Barber et Phil Varone qui, même s'ils détiennent des contrats pour la LNH, ont plus de chance d'aller jouer à Laval plutôt qu'à Montréal. Les deux joueurs ont déjà fait la pluie et le beau temps dans la AHL dans les dernières années et risquent sûrement de jouer sur le premier trio de l'équipe. Parmi les autres signatures intéressantes, on peut noter le défenseur finlandais Otto Leskinen, qui a fait ses classes dans la ligue d'élite finlandaise dans les quatre dernières années et qui va clairement rajouter de la profondeur à la défensive du Rocket.

Outre les signatures, il y a également l'arrivée de plusieurs espoirs du Canadien parmi lesquels on retrouve les attaquants Nick Suzuki (94 points en 59 matchs dans la OHL ), Joel Teasdale (80 points en 66 matchs dans la LHJMQ) et Ryan Poehling (31 points en 36 matchs dans la NCHC). Il n'est pas dit que tous ces joueurs vont évoluer à Laval l'an prochain, mais il y a des bonnes chances pour que ce soit le cas et il s'agirait d'ajouts de joueurs très talentueux à une équipe qui manquait justement de punch offensif dans les dernières saisons...

En défensive, il y a notamment l'espoir Josh Brook (75 points en 59 matchs dans la WHL) qui risque de jouer sur l'un des deux premiers duos de défenseurs, probablement avec soit Karl Alzner ou Xavier Ouellet. En plus de cela, il faut noter que l'autre espoir du Canadien Cale Fleury, qui a joué toute la saison dernière à Laval, aura déjà plus d'expérience et il risque d'être une coche au dessus par rapport à l'année dernière. Ce qui procure à la défensive du Rocket un top 4 très respectable pour un club-école.

Finalement, au niveau des gardiens de but, on parle surtout de l'arrivée du jeune Cayden Primeau, qui a extrêmement bien paru dans la NCAA H-EAST dans les deux dernières années, gagnant même le trophée de gardien de but par excellence. Il risque de disputer plusieurs matchs, probablement en alternance avec Charlie Lindgren et Michael Mcniven. On pourrait même parler d'une certaine congestion au niveau des gardiens de but me direz-vous.

Tout cela permet d'affirmer que le Rocket de Laval aura un meilleur club l'an prochain et qu'il a de bonnes chances, si Joël Bouchard dirige bien ses joueurs, d'être compétitif pour participer aux séries. Peut-être même gagner une ronde de série, ce qui serait une première depuis 2010 pour le club-école de Montréal...
10 dernières chroniques
pub