20:00
-
-
    

Le CH peut encore prendre la place des Penguins en séries!

Publié le 3 avril 2019 à 8h35
PAR MATHIEU CHARBONNEAU

Une des formations que nous plaçons d'entrée de jeu dans les séries éliminatoires dans nos prédictions en début de saison est bel et bien les Penguins de Pittsburgh. Cette équipe est compétitive de saison en saison et réussi toujours à se frayer un chemin vers le tournoi printanier.

C'est cependant plus difficile pour la formation de la Pennsylvanie cette saison. Avec deux parties seulement à jouer, les Penguins ne sont toujours pas assurés d'une participation aux séries éliminatoires. Leur 3e position dans la division Métropolitaine pourrait être en jeu d'ici samedi prochain et, si les astres sont bien alignés, ce pourrait être le Canadien qui prend leur place en séries éliminatoires.

Pour ce, plusieurs conditions devront survenir afin que ce scénario se réalise. Le plus simple serait que :

- Le Canadien amasse quatre points dans ses deux prochaines rencontres.


- Les Penguins perdent leurs deux prochaines parties

- Les Hurricanes OU les Blue Jackets délogent les Penguins au 3e rang de la division Métropolitaine

Ce scénario, bien qu'il soit une possibilité, est très peu probable. Les Penguins affronteront jeudi soir les Red Wings de Détroit et samedi les Rangers de New York. Ces deux parties seront à domicile et il serait surprenant que les jaunes échappent une de ces deux rencontres. Surtout après la défaite de 4 à 1 subie face aux Wings ce mardi soir à Détroit.

Il ne faudra par contre pas trop se fier au scénario qui sortirait les Penguins. Le CH devra plutôt souhaiter que soit les Hurricanes ou les Blue Jackets échappent leurs parties de fin de saison. Ceci serait beaucoup plus réaliste que de rattraper les Penguins.

Le Canadien n'a pas le choix de gagner ses deux prochaines parties. Il devra d'abord se concentrer sur eux-mêmes avant de voir les résultats de leur adversaires. Avec le jeu inspiré qu'ils ont démontré mardi soir face au Lightning, il est toutefois permis de rêver (un peu) à deux autres victoires...
10 dernières chroniques
pub