F (F)
3
2
    

Carey Price : un gardien d'exception!

Publié le 3 avril 2019 à 4h40
PAR

Hier soir, Carey Price a été envoyé dans la mêlée pour une 26e fois lors des 28 dernières rencontres du Canadien de Montréal. Il tentait alors de remporter sa 35e victoire depuis le début de la saison, dont une vingtième à domicile, et d'obtenir un 321e gain en carrière. Mission accomplie!

Depuis le début de l'année 2019, sans tenir compte de la rencontre d'hier, Price affichait un bilan à domicile de 12-4-1 avec une moyenne de buts alloués de 1,78 ainsi qu'un pourcentage d'arrêts de .938 en 17 matchs. Et, hier soir, il a une fois de plus répondu à l'appel particulièrement en 3e période alors qu'il a frustré Nikita Kucherov et Brayden Point alors que la rencontre était à égalité 2 à 2. Même s'il n'a pas
« volé » le match, Price a effectué 22 arrêts, se signalant au besoin, afin de maintenir vivantes les chances du Tricolore de participer aux séries de fin de saison. C'est ce qu'on attend de lui!

Voici un tableau présentant quelques-unes de ses statistiques, avant la rencontre d'hier, depuis le 1er janvier 2019 :




Depuis le début de la saison, Price présente un bilan de 35-23-6 avec une moyenne de buts alloués de 2.50 et un pourcentage d'arrêts de .917 avec quatre blanchissages en 65 rencontres. Il se situe au 2e rang pour le nombre de rencontres disputées et a le troisième plus haut total de victoires. Parmi les dix gardiens ayant disputé le plus grand nombre de matchs depuis le début de la saison, il figure au 2e rang pour le pourcentage d'arrêts derrière Frederik Andersen (,918). Quant à sa moyenne de buts alloués, il figure au deuxième rang derrière Marc-André Fleury (2.46).

En mars dernier, le sondage annuel, mené auprès de 475 joueurs de l'Association des joueurs de la LNH (AJLNH), a révélé que, pour 29.9% d'entre eux, Price est le gardien le plus dominant; son plus près poursuivant étant Pekka Rinne des Predators de Nashville avec 17.3% des votes. L'an dernier, plus de 40% des répondants ont déclaré qu'il était le gardien le plus difficile à déjouer. De plus, le site The Athletic a affirmé que c'est le nom de Price qui revenait le plus souvent lorsque les joueurs étaient interrogés sur l'identité de l'homme masqué qu'ils choisiraient pour disputer un septième match de la finale de la Coupe Stanley. Pour plusieurs personnes, il est le meilleur gardien au monde. Rien de moins!

Le gardien no. 1 du Bleu-Blanc-Rouge est d'un calme légendaire et rien, pas même un but chanceux, ou malchanceux c'est selon, comme le 1er but du Lightning hier soir, ne semble le perturber. Sa technique est d'ailleurs excellente, mais pourquoi est-il le meilleur? Sportsnet s'est penché sur son style dans le cadre de sa chronique « Ice Vision » afin de tenter de répondre à cette question.

Voyez ici le reportage en question :


Selon eux, Price est dans une classe à part principalement à cause de son maniement de bâton qui fait en sorte qu'il n'hésite pas à couper les passes. De plus, il a une capacité d'anticiper le jeu supérieure à la majorité des cerbères. Ils sont d'ailleurs d'avis que si Wayne Gretzky avait été un gardien de but, son style se serait apparenté à celui de Price. Tout un compliment! Quant à sa manière de contrôler la rondelle derrière le filet, elle aide considérablement ses coéquipiers puisqu'il devient alors, en quelque sorte, un troisième défenseur. C'est un atout non négligeable!

Selon vous, Carey Price est-il le meilleur de sa profession?
10 dernières chroniques
pub