La fin de l'ère Don Cherry au réseau Sportsnet?

Publié le 7 juillet 2019 à 9h54
PAR

La plupart des Québécois observent les rencontres du Canadien de Montréal à l'un des deux réseaux francophones offerts, soit RDS ou TVA Sports. Or, s'il est dans votre habitude de visionner les matchs du Tricolore en anglais, vous avez sans doute déjà assisté au segment Coach's Corner orchestré par Ron MacLean et le très coloré Don Cherry.

Si l'on vous parle de tout cela, c'est bien car on pourrait avoir assisté pour une dernière fois à la collaboration entre les deux hommes sur le réseau anglophone. En effet, une rumeur ayant surgi dans les dernières heures laissent présager que ce pourrait être la fin pour le pilier de Coach's Corner :


Au moment d'écrire ces lignes, le géant des télécommunications au Canada, l'entreprise Rogers Communications Inc, qui détient notamment le réseau Sportsnet, n'a toujours pas renouvelé le contrat de Don Cherry, ce qui veut donc dire que son retour sur le petit écran de votre salon est très loin d'être une chose certaine pour l'automne prochain.


Mais qu'est-ce qui explique cette décision soudaine de Rogers de ne pas réengager l'une des plus grandes têtes d'affiche de son réseau de télévision ? Si vous pouviez penser que ce serait en raison de ses propos controversés (pensons simplement à son appellation ''Bunch of Jerks'' qu'il a adressé à l'endroit des Hurricanes de la Caroline plus tôt cette saison) qu'il tient de façon assez régulière lors de son segment, le site DansLesCoulisses.com avance une théorie fondée plutôt intéressante concernant cette décision :



En effet, le blogue québécois a repris les mots du chroniqueur au Toronto Sun, Steve Simmons, qui affirme que cette non-action des propriétaires de Sportsnet serait dans le but de réduire les coûts du réseau de télévision. C'est qu'hormis Cherry, Rogers tenterait également de se séparer d'autres gros noms tels que Doug Maclean (non-confirmé) et l'animateur de radio Bob McCown.

C'est donc dire que le prochain à se voir montrer la porte de sortie serait le coloré homme de 85 ans, qui orchestre le segment Coach's Corner depuis 37 ans. Cela dit, comme le rapporte DLC, si l'on se fie à son salaire de 700 000$ qu'il commandait au début des années 2000, parions que Cherry exige toujours un très gros montant à sa paye, ce qui motiverait donc Rogers à ne pas renouveler son contrat.

Bref, il serait assurément intéressant de voir à quel niveau évoluera ce dossier, mais une question avancée par DLC est assez pertinente, à savoir si Rogers n'a pas de la difficulté à honorer son entente avec la LNH, car tenons le pour dit, quand ton entreprise va bien, il est bien rare que tu es forcé à te départir de tes meilleurs éléments.

Néanmoins, qu'on l'aime ou non, il n'en demeure pas moins que le potentiel départ de Don Cherry manquera assurément à la télévision canadienne, lui qui savait divertir tous ses téléspectateurs, que ce soit avec ses réactions intenses ou encore ses tenues vestimentaires assez loufoques.
10 dernières chroniques
pub