FINAL
3
2
    

Jordan Weal : une acquisition plus efficace que Matt Duchene et Ryan Dzingel

Publié le 2 avril 2019 à 7h48
PAR

Depuis son arrivée avec le Tricolore, Marc Bergevin a souvent complété des transactions ou effectué des mouvements qui, à priori, semblaient être très mineures, mais, au final, auront rapporté des joueurs fort importants dans l'alignement de l'équipe. En voici quelques exemples :

- Raphael Diaz vs Dale Weise

- Réclamation de Paul Byron au ballottage

- Phillip Danault + choix de deuxième tour en 2018 (Alexander Romanov) en retour de Tomas Fleishman et Dale Weise


Et c'est d'ailleurs ce que l'on croyait il y a un mois lorsque le DG du Tricolore a procédé à l'acquisition de l'attaquant Jordan Weal en retour de Michael Chaput. Alors que plusieurs s'attendaient à un joueur d'impact, les partisans auront finalement eu droit à un joueur de 26 ans sur la fin de son développement qui n'avait jamais récolté plus de 21 points en une seule campagne. D'autant plus que dans sa carrière, il n'avait jamais su se tailler un poste de régulier avec les trois formations dont il a fait partie avant le CH.

Or, depuis son arrivée avec la Sainte-Flanelle, Jordan Weal a disputé treize rencontres et semble absolument avoir trouver sa niche en terre montréalaise. En effet, depuis son arrivée dans l'alignement de Claude Julien, le natif de la Colombie-Britannique a récolté trois buts et cinq mentions d'aide, bon pour une production de 0,61 point par match.

Déjà qu'il n'avait jamais connu une telle constance depuis son arrivée dans la LNH, ce niveau de jeu offert par Weal est l'un des meilleurs chez les joueurs acquis à la dernière date limite des transactions :


Comme vous pouvez le constater, ce ratio offert par l'attaquant de 5 pieds 10 pouces est meilleur que celui de deux des plus grands noms disponibles à la plus récente date limite, soit Matt Duchene et Ryan Dzingel, tous deux acquis par les Blue Jackets de Columbus. Seuls Kevin Hayes et Mark Stone font meilleure figure, actuellement, que le numéro 43 du CH.

Alors que les quatre joueurs précédemment mentionnés auront coûté des espoirs et des choix de premier tour aux équipes qui en ont fait l'acquisition, Marc Bergevin, de son côté, aura sacrifié uniquement Chaput, qui évolue actuellement avec le club-école des Coyotes de l'Arizona, les Roadrunners de Tucson.

Bien évidemment, on ne sait pas si Jordan Weal saura maintenir la cadence sur un plus grand échantillon de matchs avec la Sainte-Flanelle. Cependant, mine de rien, si l'attaquant du CH parvenait à maintenir cette production sur une saison complète de 82 matchs l'an prochain, il se dirigerait vers une campagne de 50 points, ce qui est assez remarquable.

Bref, Marc Bergevin aura de nouveau réussi à nous surprendre avec une acquisition sortie du champ gauche.
10 dernières chroniques
pub