SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


Jake Evans pourrait-il gagner le trophée Dudley Red Garret?


PUBLICATION
Mathieu Charbonneau
20 novembre 2018  (9h08)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS



Jake Evans a connu un lent début dans le hockey professionnel. La marche entre la NCAA et la AHL était haute à franchir, mais il semble y être parvenu.

Après huit parties, le jeune Ontarien n'avait que deux points à sa fiche. Depuis, en 10 parties, il en a cumulé 11, ce qui lui donne, pour le moment, le titre de meilleur compteur de sa formation.
Après avoir obtenu 2 points à ses 8 premiers matchs, la recrue du Rocket de Laval, Jake Evans, choix de 7e ronde du CH en 2014, en a amassé 11 à ses 10 derniers. Meilleur compteur à Laval et désormais centre du premier trio.
Ses six buts et sept mentions d'aide le placent au 9e rang des recrues de la AHL en ce qui a trait aux points. Ce classement est dominé par l'ancien de l'Armada Drake Batherson, qui joue maintenant avec le grand club des Sénateurs et qui totalise 20 points en 16 parties.
En regardant bien ce classement des recrues, nous pouvons apercevoir l'espoir des Red Wings de Détroit, Filip Zadina, au 29e rang, avec un total de 10 points en 16 parties.
Evans est donc, pour le moment, au coeur de la lutte pour l'obtention du trophée  Dudley « Red » Garret remis à la recrue par excellence de la AHL. S'il continue sur sa lancée, il pourrait effectivement être considéré pour cet honneur.
Plusieurs grands noms de la LNH (actuels ou anciens) ont remporté ce trophée, notamment l'actuel meneur de la LNH sur le plan des point, Mikko Rantanen (2015-2016, ex-aequo avec Frank Vatrano).
Ainsi que Matt Murray (2013-2014), Tyler Toffoli (2012-2013), Daniel Brière (1997-1998), Félix Potvin (1991-19920), Donald Audette (1989-1990) ou Brett Hull (1986-1987). Les trois derniers membres de l'organisation du Canadien à avoir gagné cet honneur sont Darcy Tucker (1995-1996), Patrick Lebeau (1990-1991) et Stéphane Lebeau (1988-1989).
Zadarnowski aime prôner la patience lorsqu'il s'agit du développement des espoirs. Au début de la saison, il hésitait à garder  Kotkaniemi à  Montréal, mais il est malgré tout très heureux du résultats actuel.
Il croit que Evans doit jouer de grosses minutes à Laval, mais il n'est pas fermé à un éventuel rappel de l'Ontarien à Montréal. S'il était dans la peau de Joël Bouchard et se faisait demander par Marc Bergevin quel joueur performe le mieux en ce moment à Laval, il n'aurait pas le choix de dire Evans.
Un rappel de Evans par le grand club n'est pas obligatoire cette saison, mais serait une belle expérience pour le jeune.
10 dernières chroniques

HABSETLNH.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS