SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


Galchenyuk ne semble plus être dans les bonnes grâces de Tocchet


PUBLICATION

29 novembre 2018  (22h22)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS



Depuis que les Coyotes de l'Arizona ont fait son acquisition contre Max Domi, Alex Galchenyuk a démontré, à sa nouvelle formation, les deux visages qu'il possède en tant que joueur de hockey.

Nous connaissons bien l'énigmatique Américain ici, qui peut nous sortir une performance extraordinaire un soir, et jouer en pied de céleri le match d'après.
Il a d'ailleurs commencé en force avec les Coyotes, amassant au passage huit points lors de ses neuf premiers matchs, mais le vent a rapidement tourné de bord lors des sept dernières parties, alors que le centre a noirci la feuille de pointage qu'à une seule reprise.
Ce qui dérange le plus l'entraîneur-chef des Coyotes, Rick Tocchet, n'est pas sa faible contribution offensive, mais bien le fait qu'il soit complètement perdu sur la glace. Le talent est indéniable, mais l'éthique de travail n'est tout simplement pas à point.
Il est d'ailleurs resté cloué au banc des siens lors des sept dernières minutes de leur dernier match, ce qui est assez démonstratif de l'impatience que son coach lui témoigne.
Retour à l'aile
Avec l'acquisition de Nick Schmaltz plus tôt cette semaine, Galchenyuk s'est vu être muté à l'aile gauche pour le match d'hier soir contre les Predators de Nashville, ce qui est une situation assez familière pour lui.
Son trio a bien fait dans la victoire. Schmaltz, le nouveau venu, a amassé un but et une passe, Keller un but, et Galchenyuk une passe.
Seul le futur nous dira si Alex Galchenyuk a vraiment su profiter du changement d'air pour relancer sa carrière, mais il est forcé d'admettre que les deux entraîneurs-chef à l'avoir dirigé à Montréal, soit Michel Therrien et Claude Julien, n'avaient peut-être pas totalement tort de l'utiliser à l'aile après tout!
10 dernières chroniques

HABSETLNH.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS