FINAL
1
5
    

Serge Savard conseillé du CH

Publié le 6 septembre 2018 à 6h32
PAR

Serge Savard est un homme des plus respectés dans le monde du hockey.

Certains se souviennent de lui en tant que conseiller spécial au propriétaire du CH, Geoff Molson, d'autres en tant que directeur-général des Canadiens ayant remporté la Coupe Stanley à deux reprises, soit en 1986 et 1993 et les plus anciens se souviendront de lui en tant que membre du fameux BIG THREE qui accumula les succès sur la jadis glorieuse glace du Forum de Montréal.

Celui que l'on surnomme encore aujourd'hui le Sénateur, en raison de son sérieux en affaires et de sa prestance, n'a jamais vraiment été reconnu pour être celui qui prend plaisir à enrichir les pages de journaux avec des déclarations régulières.

La preuve, depuis son congédiement par Ronald Corey le 17 octobre 1995, nous n'avons que rarement vu ses sorties publiques, mis-à-part le moment où il fût nommé conseiller spécial au propriétaire en 2012, qui mena à l'embauche d'un certain Marc Bergevin.


Or, voilà que depuis un peu plus d'un an, il se montre un peu plus volubile en ce qui a trait à l'analyse de son ancienne formation. En fait, c'est une excellente chose de voir un homme de hockey de ce type analyser les performances de l'équipe au niveau de la patinoire.

Cependant, un point me semble plus particulièrement présent au cours des derniers mois et c'est la critique. Je trouve personnellement que monsieur Savard est davantage impliqué dans les analysent de fond de ce qui se passe au deuxième étage du Centre Bell que par le passé. Je vous rappelle qu'il est celui qui est à la base de l'embauche du DG actuel.

Je sais que l'on ne peut construire le monde par des mais. Et si c'était que le Sénateur aurait encore autant d'influence sur le jeune propriétaire. Et si c'était qu'il lance un message à Bergevin Et si c'était qu'il annonce à mots couverts une possible dernière croisade de la part des gens en places Et si et si.

Bref autant de questions qui risquent de demeurer sans réponse, car ce n'est que spéculations pour le moment Toutefois, un fait demeure, Savard est beaucoup plus présent dans l'entourage du Tricolore qu'il ne l'était il y a quelques mois Et si cela signifiait vraiment quelque chose au fond!
10 dernières chroniques
pub