Découvrez le choix de deuxième tour du Tricolore : Jayden Struble

Publié le 22 juin 2019 à 15h13
PAR CHARLES-ANTOINE NICOL
Hier soir, le Canadien de Montréal parlait au 15e rang lors du premier tour du repêchage annuel du circuit Bettman. Si à cette position, Trevor Timmins et son équipe ont mis la main sur un attaquant au petit gabarit et possédant un immense talent, ces mêmes messieurs ont opté pour du muscle avec leur sélection de deuxième tour.


En effet, le Canadien détenait le 46e droit de parole aujourd'hui à Vancouver et l'équipe en a profité pour mettre la main sur le défenseur gaucher de 6 pieds et 205 livres Jayden Struble.

Répertorié au 48e rang chez les patineurs nord-américains par la Centrale de recrutement de la LNH, Struble évolue depuis les deux dernières campagnes avec l'école St. Sebastian dans le circuit secondaire américain.


Cette saison, le natif de Cumberland a récolté 40 points, dont 10 buts, en 28 rencontres, bon pour le cinquième meilleur ratio de points par match (1,43) chez les défenseurs du programme scolaire. Si on vous disait que le Tricolore a mis la main sur un joueur musclé, c'est notamment en raison de son excellente performance à l'épreuve de développé couché (couramment appelé le ''bench press''). Lors de cette épreuve, Struble est celui qui a su générer le meilleur taux de puissance à cet exercice en soulevant 50% de son poids de corps à trois reprises.

Parmi les autres exercices dans lesquelles le nouvel espoir de la Sainte-Flanelle a su performer, le principal intéressé a également terminé premier lors des épreuves du vélo ergomètre (puissance moyenne), de force de préhension et de saut en longueur en plus d'offrir de très bons résultats lors des sauts verticaux (3e), des sauts en position de squat (3e) et aux sauts sans élan des bras (4e).

Peu de gens connaissent réellement le niveau de jeu du nouveau venu chez le CH, si bien qu'il n'y a pas meilleur que le principal intéressé pour caractériser le style qu'il adopte, lui qui affirme être un défenseur à caractère offensif sachant jouer physique :


Si une chose est certaine dans le cas de Struble, c'est que le Tricolore l'avait en estime. C'est que comme le rapporte Stu Cowan, le CH avait préparé un chandail au nom de l'arrière américain en vue de sa sélection, un fait plutôt rare dans les rondes deux à sept en raison des nombreux rebondissements que renferment ces tours de sélections, ce qui veut donc dire que Timmins et compagnie étaient convaincus de le sélectionner.


Avant de conclure, il est important de mentionner que Struble devrait évoluer dans la BCHL avec les Grizzlies de Victoria l'an prochain afin de se garder admissible pour les rangs universitaires américains en 2020-2021 pour endosser l'uniforme de l'Université Northeastearn. Fait à noter, les droits de l'Américain de 17 ans (étant l'un des plus jeunes de cette cuvée, lui qui est né six jours avant la date limite d'admissibilité au repêchage de 2019) appartiennent à l'Armada de Blainville-Boisbriands dans la LHJMQ et il évaluerait l'option de rejoindre le circuit Courteau :


Bref, ce choix de deuxième tour de la Sainte-Flanelle ne fera sans doute pas l'unanimité de tous, mais à la lumière des informations ci-dessus et des bonnes sélections effectuées par l'équipe lors des dernières années, parions que Struble pourrait potentiellement créer une surprise dans un futur à moyen ou long terme. Pourrait-il même être le défenseur gaucher tant espéré dans l'organigramme du CH d'ici plusieurs saisons?

Voyez d'ailleurs quelques commentaires de ce choix de deuxième tour du Tricolore :


Bienvenue Jayden!
10 dernières chroniques
pub