« C'est la défaite la plus difficile à avaler de toute ma carrière. » - Brad Marchand

Publié le 13 juin 2019 à 18h23
PAR JEREMY PAQUET
Tout allait bien pour les Bruins de Boston au début du match numéro 7 de la finale de la coupe Stanley face aux Blues de Saint-Louis, mercredi soir, eux qui avaient dominé les 16 premières minutes de jeu de la première période.

De leur côté, après avoir réalisé un seul tir en début de match, les Blues n’avaient effectué AUCUN autre tir en plus de 15 minutes de jeu. Puis, en l’espace de trois minutes, tout s’est écroulé pour les Bruins, qui ont vu tour à tour, Ryan O’Reilly (à 16 :47) et Alex Pietrangelo (à 19:52) marquer pour les Blues. À la fin de la première période, Saint-Louis avait marqué deux buts sur seulement quatre tirs au filet de Tuukka Rask, en route vers une victoire de 4 à 1.

À la suite du but de Pietrangelo (le 2e des Blues), Brad Marchand a été vivement critiqué pour le changement qu’il a effectué à un bien mauvais moment, laissant le chemin complètement libre au défenseur des Blues, qui en a profité pour se rendre seul au filet et déjouer Rask du revers, marquant ainsi ce qui s’avérait le but gagnant.

Voici la séquence en question :




Après la rencontre, Marchand a affirmé qu’il croyait que Jayden Shwartz effectuait une entrée de zone seul et qu’il n’a donc pas vu que Pietrangelo s’amenait dans la zone des Bruins afin de supporter l’attaque des siens.

« Je croyais qu’il (Schwartz) était tout seul, alors je suis allé au banc, mais quelques uns de leurs joueurs se sont ajoutés au jeu par la suite. Il n’était donc clairement pas seul », a-t-il affirmé devant les médias à la fin de la rencontre, affirmant qu’il s’agissait de la défaite la plus difficile à avaler de toute sa carrière.

À la fin de la rencontre, alors que les joueurs des Blues célébraient la première conquête de la coupe Stanley de leur existence, ceux des Bruins avaient peine à cacher leur déception, ce qui est très compréhensible. Brad Marchand, visiblement déçu, avait même les larmes aux yeux.

Voici les dernières secondes du match numéro 7 avant la conquête officielle des Blues de Saint-Louis. On y voit les réactions des joueurs des deux équipes, dont celle de Brad Marchand :


Bien que Marchand ne puisse pas être l’unique responsable de la défaite des Bruins, il est à l’origine du but gagnant de l’adversaire, ce qui ne doit pas être la sensation la plus agréable.

Autant est-ce que la petite peste de Bruins a pu faire parler de lui pour les mauvaises raisons au cours des séries éliminatoires, cela n’est rien comparé à la claque au visage que vient de lui offrir l’équipe des Blues de Saint-Louis.
10 dernières chroniques
pub