VIDÉOS        QUIZ        POOL                     
                   
photo

NICK SUZUKI LOUANGE LE TRAVAIL D'ALEX BURROWS

4 mar 2021 à 20h55      CARL ARMONI
Depuis quelques matchs, le Tricolore semble avoir retrouvé la cohésion qui avait fait son succès sur l'avantage numérique dans les 10 premières rencontres du calendrier régulier. L'une des raisons des succès de l'équipe est survenue au même moment que l'arrivée du Québécois Alex Burrows.

Le centre de 21 ans Nick Suzuki a profité de son point de presse aux médias pour donner du crédit au nouvel entraîneur-adjoint de l'équipe.


« Il a amené une nouvelle énergie, une nouvelle philosophie et des tactiques de jeu avec lesquelles il a travaillé à Laval. On a regardé quelques vidéos de ce qui fonctionnait avec leur jeu de puissance et je pense qu'il a fait un excellent travail avec nous jusqu'à présent », a avoué Nick Suzuki à propos d'Alex Burrows.

Il faut savoir que le Québécois a appris beaucoup lors de son passage chez les Canucks de Vancouver. Il a eu la chance de pivoter un trio avec les frères jumeaux Henrik et Daniel Sedin. Il a même atteint le plateau des 35 buts grâce à eux en 2009-2010. Il jouait les agitateurs sur le trio. Il se plaçait devant la cage et il offrait des performances inspirées grâce à son ardeur au travail.

Son intensité permettait d'offrir plus d'espace à ses deux compagnons de trio, ce qui a profité à ceux-ci pour dominer la Ligue nationale de hockey durant plusieurs saisons. En 913 rencontres dans le circuit Bettman, Alex Burrows a marqué 205 buts, dont une bonne partie d'eux en avantage numérique.

Depuis son arrivée à Montréal, le Tricolore a inscrit quatre buts avec l'avantage d'un homme sur huit occasions, ou si vous préférez, on parle ici de 50 % d'efficacité. Grâce à l'avantage numérique, l'équipe a remporté une victoire importante mardi soir face aux Sénateurs d'Ottawa.
STATS LNH
EN DIRECT
20 AVRIL 2021 B P PTS
ANTHONY BEAUVILLIER
1 3 4
JOSH BAILEY
2 1 3
JONATHAN HUBERDEAU
1 2 3
WILL BUTCHER
- 3 3
ANTHONY DUCLAIR
- 3 3
SAM BENNETT
2 - 2
JOHN TAVARES
2 - 2
SIDNEY CROSBY
1 1 2
JORDAN EBERLE
1 1 2
NINO NIEDERREITER
1 1 2
JEAN-GABRIEL PAGEAU
1 1 2
JASON ROBERTSON
1 1 2
EVAN RODRIGUES
1 1 2
BRYAN RUST
1 1 2
IGOR SHARANGOVICH
1 1 2
JASON DICKINSON
- 2 2
JAKE GUENTZEL
- 2 2
JARED MCCANN
- 2 2
NICK MERKLEY
- 2 2
WILLIAM NYLANDER
- 2 2
  TOUS LES RÉSULTATS