photo

DES SÉRIES TROIS DE CINQ POUR CONTRER LES JOUEURS COMME CAREY PRICE?

Il semble de plus en plus clair que la LNH risque de reprendre ses activités avec un format de séries éliminatoires à 24 équipes, dont feraient partie les Canadiens de Montréal (24e au classement général et 12e dans l'Est), qui devraient affronter les Penguins de Pittsburgh (septième au classement général et quatrième dans l'Est) au premier tour, dans une série trois de cinq.


Comme les quatre meilleures formations de chaque association passeraient directement au deuxième tour, la ligue voulait que la première ronde, utilisée comme « ronde de barrage » afin de se retrouver avec 16 équipes au prochain tour, se passe rapidement. Donc, au début, la ligue voulait en faire des séries deux de trois.

Disons que cette décision n'a pas fait l'unanimité et que le gardien du Canadien, Carey Price, en est pour quelques chose.


En effet, l'Association des joueurs de la LNH se serait battu pour que les séries deux de trois de la première ronde soient remplacées par des séries trois de cinq. La raison est la suivante : les équipes jugeaient injuste le fait que des équipes comme Pittsburgh et Edmonton, qui étaient presque assurés de faire les séries, doivent affronter des équipes pratiquement éliminées, soit Montréal et Chicago.

Pire encore, puisqu'il semble ne plus rien avoir à faire de ce côté, ces équipes refusaient de laisser une équipe éliminée voir une de ses vedettes littéralement voler deux matchs et transporter son équipe au deuxième tour. On fait ici référence à Carey Price du côté du Canadien et à Patrick Kane du côté de Chicago, deux joueurs qui peuvent changer l'allure d'un match à eux seuls.



Donc, avec des séries trois de cinq, la compétition en devient plus une d'équipe. Il s'agit d'un compromis entre une série quatre de sept régulière et une série deux de trois (trop) rapide.

Malgré qu'il connaît quelques moment plus difficiles depuis quelques saisons, Carey Price possède tout de même un pourcentage d'efficacité de 0,914 en séries éliminatoires et tout le monde sait qu'il peut élever son jeu à un niveau supérieur dans ces circonstances. Il a été voté « meilleur gardien » par ses pairs et ce sont ces mêmes pairs qui devront l'affronter en séries. Il n'est donc pas question de lui laisser le moindre avantage.

Les Canadiens devront donc battre les Penguins en équipe s'ils veulent espérer passer au prochain tour.

Source : The Score
Croyez-vous que le Canadien peut battre les Penguins dans une séries trois de cinq?
JEREMY PAQUET
22 MAI 2020  (12H00)