20:00
-
-
    

Will Bitten : le nouveau Victor Mete?

Publié le 8 septembre 2018 à 13h50
PAR

C'est ce lundi que les activités officielles du Canadien de Montréal reprendront de plus bel, avec le classique tournoi de golf de l'équipe.

Il y a environ un an, dans la même période de l'année, un jeune inconnu du nom de Victor Mete causait une surprise de taille en se méritant une place dans la formation du CH et ce, à 19 ans, n'ayant été qu'un simple choix de 4e tour en 2016.

À l'aube de cette nouvelle campagne, Victor Mete peut dormir sur ses deux oreilles, lui dont le poste est maintenant assuré avec le grand club. N'empêche, son histoire servira d'inspiration lors des prochaines semaines, alors que plusieurs espoirs de la formation tenteront de réaliser ce même fait d'arme, dont le bon ami du #53, l'attaquant Will Bitten.




Ayant vécu le beau parcours de Mete en compagnie de celui-ci l'an dernier, le choix de 3e tour du Tricolore en 2016 souhaite maintenant imiter son complice, ayant été repêché un tour après lui lors de la même année:

Lui et moi, on est très proches. On se texte tous les jours, a indiqué l'attaquant de 20 ans. L'an dernier, j'étais toujours à côté de lui. Il a eu un bon camp. Lorsqu'un poste s'est ouvert, il était prêt à le prendre. Maintenant, il est dans la LNH. J'aimerais ça faire comme lui.


Après un beau parcours de quatre saisons dans la OHL, y récoltant au passage 217 points, Bitten a un seul objectif en tête: faire partie des 23 joueurs retenus pour débuter la saison régulière.

Mon objectif demeure toujours de faire le grand club. Je veux donner tout ce que je peux, a indiqué Bitten. Je sais qu'il y a des joueurs tels [Brendan] Gallagher et [Paul] Byron, des joueurs comme qui j'aime jouer. Mais peut-être que Montréal a besoin d'ailiers droits.

Pour y parvenir, l'originaire de la région d'Ottawa a pris les mesures nécessaires au courant de l'été. Il a d'ailleurs profité de la période estivale pour s'entraîner auprès d'un membre de la Sainte-Flanelle (qui mine de rien, compétionnera avec Bitten pour une place avec le grand club, étant tous les deux ailiers droits), l'attaquant Nikita Scherbak:

« Il était là lorsque j'ai participé à mon premier camp des recrues [en 2016]. Charles Hudon, Michael McCarron et lui m'avaient grandement aidé à l'époque. Encore cet été, il m'a refilé de bons conseils à propos de ce qu'il faut faire pour passer au prochain niveau »

 
Si son but ultime venait toutefois qu'à ne pas se concrétiser, celui qui peut également jouer au centre croit que son style de jeu fonctionnera bien sous les ordres du nouvel entraîneur-chef du Rocket de Laval, Joël Bouchard:

« Je connais Joël, je sais qu'il veut beaucoup d'intensité. Je joue avec beaucoup d'agressivité, de rapidité et je peux mettre la rondelle dans le filet. Alors je pense être prêt »

Bouchard avait d'ailleurs de bons mots pour le jeune joueur de 20 ans de l'organisation:

« Je connais William depuis qu'il a 16 ans. C'est un gars intense. C'est un passionné, quelqu'un qui aime le hockey, un gars qui peut amener de l'énergie dans un match, a vanté Bouchard. C'est ce qu'on s'attend de lui. »

Croyez-vous aux chances de Will Bitten de percer la formation du Tricolore en 2018-2019?

10 dernières chroniques
pub