"Une bonne mauvaise nouvelle"

Publié le 9 septembre 2018 à 10h19
PAR

La mise en vente des billets des Canadiens a débuté hier.

Si nous avons l'habitude que les places partent comme des petits pains chauds, ce n'est vraisemblablement pas le cas cette année après 24 heures. Il reste encore énormément de sièges non vendus pour la presque totalité des 41 matchs de saison régulière au Centre Bell. En fait, seul le match du premier samedi soir contre les Penguins de Pittsburgh a été populaire.

Comme toute bonne chose, il y a deux côtés à une médaille. Les difficultés de l'équipe sur la glace rendent la vente de billets plus difficile certes, mais il sera beaucoup plus facile de s'en procurer, et le prix est beaucoup plus abordable. Les jeunes loups du Tricolore pourront donner une raison aux partisans de venir voir un bon spectacle pendant cette période de transition, c'est-à-dire, donner le temps aux amateurs de s'attacher à de nouveaux joueurs.

On peut dire qu'il n'y a pas de juste milieu quand on parle de la vente de billets chez le Canadien. Il n'y a pas si longtemps, il fallait être sur notre ordinateur le premier samedi du mois à 10h00 pour espérer avoir des sièges, alors que maintenant on a pratiquement qu'à les cueillir. Profitons-en, puisqu'une fois que la belle relève arrivera en ville, dans quelques années, la flamme des partisans renaîtra de ses cendres sans aucun doute et encore une fois, nous aurons besoin de patience et de chance pour aller voir une partie de nos glorieux!


10 dernières chroniques
pub