Pierre Dorion a déjà été sur Twitter, mais...

Publié le 21 septembre 2018 à 9h21
PAR MATHIEU CHARBONNEAU

Afin de redonner de la crédibilité à son organisation et surtout à lui-même, le dg des Sénateurs d'Ottawa Pierre Dorion a accepté de rencontrer plusieurs blogueurs et influenceurs qui couvrent l'équipe sur le web afin de répondre à leur questions.

Le tout s'est relativement bien passé mais, Dorion y est allé d'un commentaire qui peut paraître anodin mais qui a fait sourciller plusieurs personnes. Le dg a affirmé avoir déjà été sur Twitter, mais qu'il avait été découvert, ce qui fait en sorte qu'il n'y est plus. Plusieurs ont alors fait un lien avec des événements antérieurs.

L'an dernier, un individu qui avait visiblement des informations privilégiées à l'intérieur de l'organisation des Sénateurs diffusait ces informations sur un faux compte Twitter. Ce faux compte prenait toujours le côté des Sénateurs, vantant même les décisions de la direction et en particulier les qualités d'évaluateur de Pierre Dorion. En lisant les messages sur ce compte Twitter, on pouvait penser qu'il n'avait pour but que de vanter l'organisation des Sénateurs.

C'est en juin dernier que ce compte a été démasqué par le journaliste de TSN Travis Yost. Ce dernier en a fait un très bon article sur son blogue dans lequel on peut lire les différents Tweet que le faux compte a publié. L'individu a alors écrit que Erik Karlsson a joué comme une vidange la saison dernière», que Mika Zibanejad et Jacob Silfverberg sont ordinaires depuis leur départ d'Ottawa, que la transaction de Matt Duchene était un véritable vol pour les Sénateurs et que Pierre Dorion pourrait se trouver un nouveau poste en claquant des doigts dans la LNH s'il n'était plus DG de l'équipe. 


Le faux compte a aussi annoncé que Brady Tkatchuk serait le choix des Sénateurs au prochain repêchage et qu'il avait la structure des assurances dans le contrat de l'attaquant Clarke Macarthur.

Yost n'a pas pu trouvé l'identité du propriétaire de ce fameux compte mais tout portait à croire que les informations venaient directement de l'intérieur de l'organisation. En voyant la déclaration que Dorion a fait lors de sa rencontre avec les blogueurs, il est normal de faire le lien entre Dorion et ce fameux faux compte. On ne saura probablement jamais si c'était lui mais les spéculations ont lieu d'être.

Une histoire semblable est survenue la saison denrière dans la NBA. Le dg des 76ers de Philadelphie, Bryan Colangelo, s'est fait montré la porte de sortie suite à une histoire de faux compte Twitter. La femme de Colangelo, Barbara Bottini, avait créé de faux comptes Twitter afin de défendre le bilan du dirigeant, quitte à égratigner son prédécesseur Sam Hinkie mais également Brett Brown ou encore certains joueurs de l'effectif, comme Joel Embiid ou Markelle Fultz. Bryan Colangelo a assuré qu'il n'était pas au courant de l'initiative de son épouse mais il fut quand même congédié.

Imaginez une minute si Marc Bergevin était trouvé coupable d'utiliser de faux comptes afin de redorer son image!

 

 
10 dernières chroniques
pub