FINAL
1
5
    

Pettersson reprend là où il avait laissé avant sa commotion cérébrale

Publié le 30 octobre 2018 à 14h44
PAR

Après avoir été blanchis 5-0 face aux Penguins de Pittsburgh, les Canucks de Vancouver étaient de retour en action, hier soir, contre le surprenant Wild du Minnesota.

C'était la deuxième partie de la jeune sensation suédoise, Elias Pettersson, depuis son retour au jeu, lui qui a raté six matchs en raison d'une commotion cérébrale à la suite de la mise en échec douteuse de Mike Matheson des Panthers de la Floride.

À son retour au jeu, samedi dernier, il s'agissait de la première fois cette saison où Pettersson ne réussissait pas à inscrire son nom sur la feuille de pointage. Cependant, la recrue des Canucks s'est vite permis de remédier à la situation en inscrivant 2 buts dans le match d'hier soir. Il a ainsi porté sa fiche à 7 buts et 3 mentions d'aide en seulement sept parties. Il trône au sommet des pointeurs de son équipe, avec Bo Horvat qui, lui, a obtenu les mêmes statistiques, mais en 13 matchs, soit presque le double!

Chez les recrues, dans toute la LNH, il est également au premier rang des pointeurs avec une avance de 3 points sur les Québécois Maxime Lajoie et Max Comtois ainsi que les deux joueurs des Blackhawks Dominik Kahun et Henri Jokiharju. Jusqu'à présent, c'est lui qui est le grand favori pour remporter le trophée Calder, remis à la meilleure recrue de l'année à la fin de la saison.


Croyez-vous qu'il pourra succéder à Mathew Barzal pour le titre de recrue de l'année ?

10 dernières chroniques
pub