F (F)
3
2
    

Paul Byron et sa femme ne l'ont vraiment pas eu facile!

Publié le 26 octobre 2018 à 20h14
PAR

La saison du Canadien en est seulement à 9 croix de biffées sur son calendrier, mais force est d'admettre que le spectacle qu'il nous offre en ce moment est vraiment excitant!

De plus, le Tricolore n'est qu'à 2 points des Leafs de Toronto et des Bruins de Boston qui trônent au premier rang de l'association de l'Est. Par contre, les deux rivaux de la Ste-Flanelle possèdent un match en main.

Oui certes, il reste encore beaucoup de hockey à jouer et le CH ne gagnera pas la Coupe Stanley ce printemps, mais l'ajout du personnel d'entraîneurs, les nouveaux venus ainsi que la nouvelle philosophie que l'organisation tente d'apporter semble porter fruit et l'avenir semble plus beau qu'il n'y a pas si longtemps non?

Paul Byron a trouvé sa place dans la LNH à Montréal




S'il y a un joueur entre autres qui en ce moment vit le parfait bonheur, c'est certainement le #41 Paul Byron. Délaissé par les Flames de Calgary, il a été acquis au ballottage par Marc Bergevin le 6 octobre 2015.

L'ailier gauche de 29 ans est désormais l'une des importantes pierres angulaires de la formation montréalaise. Avec 57 buts depuis son arrivée à Montréal, Byron est un atout indéniable lors des moments cruciaux d'une partie.

Que ce soit en prolongation, en infériorité numérique ou en fusillade, le nom de »Ti-Paul» figure dans le calpin de l'entraîneur, pour »aller chercher» le but important.

C'est certainement pour ces raisons qu'en septembre dernier, l'organisation lui a octroyé une prolongation de contrat de quatre ans et 13,6 millions et qu'il a présentement un »A» cousu sur son glorieux chandail.

Les débuts professionnels de Byron ont été difficiles, mais la femme et mère de ses 2 enfants était présente, pour supporter l'athlète et la famille.



Voici leur histoire:



https://www.nhl.com/fr/canadiens/news/amour-et-sacrifices/c-301282138

À voir également sur Habs & LNH :




10 dernières chroniques
pub