FINAL
3
2
    

La nouvelle acquisition du Canadien n'a rien è envier aux jeunes de 2018

Publié le 11 septembre 2018 à 18h28
PAR

Ça fait maintenant plus de 24 heures qu'une bombe est tombée sur Montréal à l'annonce du départ de Max Pacioretty.

Nous avons fait le tour de cet échange sous beaucoup d'angles et les joueurs acquis en retour ont été présentés. Il reste une question qui se pose: À quel point est-ce que cet échange est favorable aux Canadiens?

À ses débuts à Montréal en 2012, Marc Bergevin faisait de petits échanges peu risqués, mais en sortait gagnant plus souvent qu'autrement. Ce n'est que lors des dernières années que ça c'est corcé, depuis, notamment, l'échange de Subban contre Weber, dont les gens parlent encore et parleront pendant des années. Les transactions de notre directeur général depuis sont plus discutables et les amateurs s'impatientent devant ces changements de personnel plus ou moins désirés. Mais voici pourquoi Marc a réussi son coup sur celui-ci.

La pièce maîtresse de l'échange est Nick Suzuki, vous l'avez probablement lu plusieurs fois. Si l'on épluche plus en profondeur les performances du jeune joueur de centre, on comprend vite pourquoi Bergevin n'a pas hésité à transiger son capitaine et meilleur marqueur contre lui. Faisons une comparaison avec Filip Zadina par exemple:


Suzuki est plus vieux de quatre mois seulement que Zadina. Cette saison, il a totalisé 100 points (42 buts et 58 passes) en 64 rencontres pour une moyenne de 1,56 points par match dans la ligue de l'Ontario, tandis que Zadina a réussi 82 points (44 buts et 38 passes) en 57 parties pour une moyenne de 1,43 points par match dans la LHJMQ. De plus, il joue au centre.

Si plusieurs amateurs voulaient voir Zadina sortir au 3e rang de l'encan 2018, dites-vous que Suzuki est sorti au 13e échelon de l'année précédente et qu'il a une meilleure production offensive en moyenne. Avec l'âge du nouveau venu chez le Tricolore, on pourrait presque dire que nos glorieux ont eu deux choix de première ronde cette année.

De plus, les Canadiens ont obtenu Tomas Tatar, qui se voit comme un marqueur de 30 buts s'il est bien utilisé, et un choix de 2e ronde. Voici pourquoi, chers lecteurs, nous trouvons que Marc Bergevin a frappé un coup de circuit avec cet échange!
10 dernières chroniques
pub