Du nouveau dans le dossier de Seattle

Publié le 7 septembre 2018 à 18h18
PAR

Il y a un an, les Golden Knights de Las Vegas en étaient à l'aube du premier camp d'entraînement de leur histoire.

La dernière équipe d'expansion a surpris la planète hockey au grand complet en passant de négligés à finaliste de la Coupe Stanley. La recette que la LNH a créée pour le repêchage d'expansion a donc fonctionné devant les yeux de Seattle, qui était un observateur très attentif.

Nous savons depuis un moment déjà que les chances sont presque nulles de voir une expansion atterrir à Québec, mais ce n'est pas le cas pour Seattle. Le groupe qui regarde pour y amener une équipe d'expansion a annoncé mercredi qu'ils ont fait du progrès pour assurer une entente avec la ville concernant une aréna. L'annonce de rénovations importantes à l'aréna Seattle Center Arena, anciennement appelée KeyArena, a été confirmée par le groupe Oak View.

C'est une annonce majeure pour la ville et la LNH puisque le groupe pourra présenter ce fameux projet à la ligue dès le deux octobre 2018. Une fois leur projet présenté, le tableau des gouverneurs de la ligue pourra voter en décembre si oui ou non Seattle a tout ce qu'il faut pour accueillir une équipe d'expansion. Il ne faut pas oublier un léger détail; le prix demandé est de 650 millions de dollars, soit 150 millions de plus que le prix exigé pour Las Vegas.


Si jamais la ligue venait à accepter l'expansion de Seattle, celle-ci pourrait, dans le meilleur des cas, commencer dès la saison 2020-21, mais il est plus probable qu'une équipe y débarque pour la saison suivante. La conférence de l'Ouest, détenant maintenant 15 équipes, pourrait donc voir les choses revenir à la normale avec un nombre d'équipes paire.

Comment appelleriez-vous l'équipe de Seattle si, toutefois, l'offre était acceptée par la ligue?



 
10 dernières chroniques
pub