FINAL
1
5
    

Dévoilement des puissances de la LCH, et la LHJMQ surprend fortement!

Publié le 19 septembre 2018 à 18h52
PAR

Alors que le mois de septembre est bien amorcé, on commence de plus en plus à ressentir que le hockey prend de la place dans l'air.

En effet, la saison de la LNH commence dans plus ou moins deux semaines et disons qu'avec la jeunesse qui s'amène à Montréal, la grande majorité des partisans a très hâte que la campagne 2018-2019 se mette en branle!

Parlant de jeunesse, les activités de la Ligue canadienne de hockey (association comprenant la WHL, la OHL et la LHJMQ) commencent ce soir du côté de l'Ontario, alors que le Spirit de Saginaw accueillera les Greyhounds de Sault Ste. Marie dès 19h.

À l'occasion du début de la campagne 2018-2019, la LCH a dévoilé son top 10 des plus grandes puissances de la ligue, regroupant les trois circuits canadiens, pour le commencement de la saison et la LHJMQ est très bien perçue par les recruteurs qui ont dressé ce classement:



En effet, trois formations du circuit Courteau figurent parmi les meilleures équipes au Canada, dont les Mooseheads d'Halifax qui trônent au sommet de ce palmarès. Disons qu'avec des noms comme Benoit-Olivier Groulx, Antoine Morand, Jared McIsaac et Raphaël Lavoie (espoir de premier plan en vue du prochain repêchage), l'équipe menée par l'entraîneur Éric Veilleux sera bien nantie en cette saison où elle agira à titre de ville hôtesse à la Coupe Memorial.

Pour poursuivre en quatrième position, on retrouve les Voltigeurs de Drummondville et cinq rangs plus tard, l'Océanic de Rimouski s'avère être la dernière formation du circuit québécois à s'afficher dans cette hiérarchie.

Il faut dire que du côté de Drummondville, l'équipe n'a rien à envier à ses rivaux des maritimes, puisqu'elle comporte dans ses rangs des joueurs tels que Joe Veleno, Maxime Comtois et Nicolas Beaudin. Alors qu'à Rimouski, la jeune sensation de 16 ans, Alexis Lafrenière, tentera d'aider sa formation à se dresser parmi les meilleures en essayant de faire encore mieux qu'à sa première saison, où il avait inscrit 80 points ( 42 buts ) en 60 matchs.

D'ailleurs, la CHL a décerné une mention honorable aux Screaming Eagles du Cap Breton, équipe faisant également partie de la LHJMQ. La OHL est également bien représentée,  alors que quatre organisations s'enlignant dans ce circuit font parties de ce top 10.

Avec de telles puissances qui se trouvent au Québec et dans les maritimes, suivrez-vous les activités de la LHJMQ, saison qui commencent demain (20 septembre)?



 
10 dernières chroniques
pub