Wayne Simmonds y va d'une déclaration littéralement surprenante

Publié le 30 août 2019 à 11h46
PAR CHARLES-ANTOINE NICOL
Wayne Simmonds a porté l'uniforme des Flyers lors des meilleurs moments de sa carrière, soit de 2011 à février 2019. Ce mariage entre les deux clans a pris fin le 25 février, plus précisément lors de la dernière date limite des transactions, où l'imposant attaquant a pris le chemin de Nashville dans un transfert qui envoyait le jeune joueur Ryan Hartman aux Flyers.

Or, son passage dans la capitale du country n'aura été qu'éphémère, alors que l'équipe n'a pas prolongé son contrat. Devant ce revirement de situation, Simmonds a décidé de parapher, le 1er juillet dernier, une entente d'une seule saison, qui lui rapportera cinq millions de dollars, avec les Devils du New Jersey.

En apposant sa signature au bas d'un contrat qui le liera à la troupe de John Hynes, le natif de Scarborough en Ontario était conscient qu'il allait devoir affronter son ancienne formation de façon régulière, alors que les Flyers et les Devils reposent dans la même division.

Une chose est certaine, l'ailier droit de 6'2'' et 185 livres a hâte d'effectuer son retour à Philadelphie et espère recevoir - disons-le ainsi - un accueil que peu d'athlètes souhaiteraient recevoir :



Rencontré dans le cadre du camp BioSteel à Toronto, jeudi, Simmonds s'attend à un retour bien particulier lorsqu'il refera surface au Wells Fargo Center dans l'uniforme rouge des Devils :

« Honnêtement, je serais fâché s'ils ne me huaient pas » a déclaré Simmonds, à la blague, bien évidemment.

Ce retour en Pennsylvanie devrait d'ailleurs se faire assez rapidement pour l'ancien porte-couleurs de l'Attack d'Owen Sound et des Greyhounds de Sault-Sainte-Marie dans la OHL, puisque le premier match entre les deux formations dans l'amphithéâtre des Flyers aura lieu le 9 octobre prochain, lors du match d'ouverture à domicile de l'équipe.

« J'ai joué là-bas pendant longtemps, presque huit ans, alors ce sera plaisant d'y retourner, a dit Simmonds. Ce sera une belle expérience. J'ai hâte. »

Peu de gens s'en souviennent, mais avant d'aboutir à Philadelphie, Simmonds a passé trois saisons dans l'uniforme des Kings de Los Angeles, formation qui en a fait son choix de deuxième tour, le 61e au total, en 2007. Or, malgré ce fait, la véritable école d'apprentissage était à Philadelphie pour l'attaquant de 31 ans et il est très reconnaissant envers l'organisation :

« J'étais essentiellement un enfant à Los Angeles, a admis Simmonds. J'étais encore un jeune homme après être arrivé à Philadelphie, mais j'ai grandi là-bas. Je dois beaucoup à cette ville et à cette organisation. Je suis très reconnaissant de tout ce qu'elles ont fait pour moi. »

L'an dernier, il a connu une baisse de régime considérable, alors qu'il n'a pas atteint la marque des 20 buts et des 45 points pour une première fois depuis la saison 2012-2013 (année du « lockout » où il avait été excellent avec une récolte de 15 buts et 17 aides en 45 rencontres). En effet, Simmonds a obtenu 30 points (17 buts et 13 aides) en 79 joutes l'an dernier et parions qu'il désirera renflouer ses statistiques au New Jersey.
SONDAGE
30 Aout   |   238 réponses
Wayne Simmonds y va d'une déclaration littéralement surprenante

Croyez-vous que Wayne Simmonds se fera réellement huer à son retour à Philadelphie?

Oui10945.8 %
Non12954.2 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub