Une progression intéressante chez le nouvel espoir russe du CH

Publié le 23 juin 2019 à 12h09
PAR CHARLES-ANTOINE NICOL
Hier après-midi, lors des rondes deux à sept du repêchage annuel de la LNH, le Canadien et son équipe de recruteurs ont ajouté pas moins de neuf nouveaux espoirs à la banque de la formation, dont cinq défenseurs et un gardien.

Parmi ces choix, Trevor Timmins a jeté son dévolu sur un joueur de centre russe avec son choix de sixième ronde, le 170e au total, se nommant Arsen Khisamutdinov. Si l'on en sait très peu sur ce joueur de 6 pieds 3 pouces et 205 livres, il n'en demeure pas moins qu'un bémol vient affecter sa sélection aux yeux des analystes et des partisans. En effet, contrairement à la très grande proportion des espoirs ayant été sélectionnés cette fin de semaine, qui venaient juste ou sur le point d'obtenir l'âge de la majorité, Khisamutdinov est quant à lui relativement très âgé pour un espoir fraîchement repêché, lui qui a fêté son 21e anniversaire de naissance au mois de février dernier.

Or, qu'est-ce qui explique ce choix surprise du département de recrutement de la Sainte-Flanelle? Selon les faits recueillis par l'analyste Andrew Zadarnowski, l’intrigante progression du joueur de centre russe pourrait bien être la principale raison derrière sa sélection par le CH :




Comme vous pouvez le constater, la dernière campagne a été très intéressante pour Khisamutdinov, lui qui amorçait sa troisième saison complète dans ce qui est l'équivalent de la Ligue Américaine pour la KHL, soit la MHL. Lors de ses deux premières saisons dans ce circuit, le choix de sixième tour du CH a récolté un ratio de point par match de 0,45 et de 1,07, chiffres qu'il a éclipsés en 2018-2019. En effet, en 41 rencontres avec le Reaktor de Nizhnekamsk, Khisamutdinov a récolté 55 points, dont 26 buts, ce qui veut dire que le principal intéressé obtenait, en moyenne, 1,34 point par rencontre.

Sa régularité lui a d'ailleurs valu une invitation au Match des Étoiles de la KHL, dans lequel il a inscrit un but en plus d'obtenir un rappel de son équipe du deuxième meilleur circuit au monde. Son séjour en KHL a d'ailleurs été assez profitable, lui qui a noirci la feuille de pointage à cinq reprises en neuf rencontres dans l'uniforme du Neftekhimik de Nizhnekamsk.

Bref, à première vue, le Canadien semble avoir effectué une erreur en repêchant un centre de 21 ans, hier à Vancouver. Or, lorsqu'on analyse la progression fulgurante de Arsen Khisamutdinov dans les dernières années, on peut comprendre Trevor Timmins d'avoir cru en lui et qui sait, le département de recrutement du CH pourrait-il réaliser un deuxième bon coup en autant d'années en pigeant en Russie, comme il l'a fait avec Alexander Romanov? Seuls l'avenir et le désir de percer de Khisamutdinov sauront répondre à cette interrogation, car il faut avouer que malgré une belle ascension, une carrière dans la LNH n'est pas encore envisageable pour le jeune homme.

Voyez d'ailleurs une belle séquence mettant en vedette le choix de sixième tour du Tricolore :

10 dernières chroniques
pub