SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


Un espoir prometteur du CH est en amour avec le Québec!


PUBLICATION
Charles-Antoine Nicol
16 novembre 2018  (12h40)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS



Lors du dernier repêchage de la LNH, Trevor Timmins et le Canadien disposaient de plusieurs munitions intéressantes afin de regarnir la banque d'espoirs de l'organisation.

En plus d'obtenir le troisième choix au total, le CH avait dans son jeu pas moins de trois choix de deuxième ronde ainsi que deux sélections durant chacun des tours 3 à 5.
Bien que personne ne fut vraiment surpris de la sélection de Jesperi Kotkaniemi avec le premier choix de l'équipe, alors que son nom ressortait énormément dans les rumeurs durant les semaines qui précédaient le repêchage, les choix de Timmins furent beaucoup plus étonnant lors de la deuxième.
C'est qu'avec son deuxième choix de 2e tour, le 38e au total, le directeur du recrutement chez la Sainte-Flanelle s'est complètement moqué de la liste offerte par la LNH.
En effet, Timmins a jeté son dévolu sur un défenseur gaucher d'origine russe qui était répertorié au 115e rang des patineurs nord-américains par la centrale de recrutement du circuit Bettman. Donc, théoriquement, Romanov ne devait pas être sélectionné avant la 4e ronde, et encore là..
Certes, Timmins devait avoir le jeune arrière de 5 pieds 11 pouces et 181 livres en haute estime pour le sélectionner aussi. Néanmoins, le talent du jeune homme lui a permis de participer à la Super Série Canada-Russie lors des derniers jours.
Comparer à Alexei Emelin avec encore plus d'énergie par Timmins lui-même, Romanov a bien fait lors de cette série qui a opposé, tour à tour, les meilleurs espoirs russes d'âge junior à ceux de la WHL, la OHL et la LHJMQ.
Effectivement, lors de ces six rencontres, il aura inscrit un but, en plus de terminer avec une fiche de +1, d'être efficace en défense et d'avoir été confronter aux meilleurs éléments adverses à quelques reprises.
Lors de son périple en sol canadien, dans lequel son équipe a finalement remporté la série au compte de quatre gains à deux, Romanov a eu l'occasion de discuter avec l'organisation du CH et de se familiariser avec la province québécoise.
Cette dernière a d'ailleurs plus qu'enchanté le jeune espoir du Tricolore, affirmant adorer le Québec et la ville de Montréal:
Disons que c'est très plaisant de voir un espoir du Bleu-Blanc-Rouge s'émerveiller devant la ville qui l'a repêché.
D'autant plus que la faiblesse actuelle du CH se retrouve au flanc gauche en défense et advenant le fait que la progression de Romanov se passerait bien, il viendra certainement aider la brigade défensive de Claude Julien dans un futur relativement proche.
Cette saison, Alexander Romanov joue contre des hommes, malgré ses 18 ans , lui qui évolue dans la KHL avec le CSKA Moskva où, malgré le fait qu'il n'ait toujours pas récolté de point en 21 rencontres cette saison, il a tout de même enregistré une fiche de +10, en plus d'avoir été nommé la meilleure recrue hebdomadaire du circuit russe pour la semaine du 15 octobre.
Bref, il sera certainement intéressant de voir l'évolution de son projet intitulé Alexander Romanov au courant des prochains mois ainsi que des prochaines années. Qui sait, peut-être Timmins fera taire ses détracteurs et aura commis un vol au 38e rang en 2018?
Êtes-vous optimistes quant au développement d'Alexander Romanov?
10 dernières chroniques

HABSETLNH.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS