Un après-carrière très occupé pour Peter Budaj

Publié le 8 août 2019 à 11h07
PAR CHARLES-ANTOINE NICOL
Peter Budaj a évolué pendant 14 saisons dans le circuit Bettman, notamment de 2011 à 2015 dans l'uniforme du Canadien, où il a réussi à rouler sa bosse en tant que gardien du but.

Maintenant âgé de 36 ans et retraité depuis quelques mois, l'ancien cerbère prépare son après-carrière de brillante façon, et étant un fervent amateur de hockey, il n'était aucunement question pour le Slovaque de laisser de côté ce fabuleux sport pour le reste de sa vie :


En effet, Budaj sera très occupé malgré sa nouvelle vie en dehors des amphithéâtres professionnels. Nouvellement basé à Bozeman, dans l'état du Montana, avec sa femme, l'ancien gardien agira à titre d'entraîneur-adjoint pour les Bobcats du Montana State University. De plus, Budaj ne compte pas s'arrêter, puisqu'en plus d'aider à l'occasion les jeunes hockeyeurs qui participeront à des camps pour jeunes, organisés par les Kings de Los Angeles, l'ancien du CH a également fondé l'organisme ''Budaj Blockers'' qui permettra à de jeunes gardiens de but de la région de parfaire leur développement dans le hockey, que ce soit sur ou hors de la glace.


Décidément, Peter Budaj n'aura pas le temps de trop s'ennuyer de son temps dans la LNH :

«Je vais rester actif, regarder les matchs de mes enfants et passer le plus de temps possible en leur compagnie. Je les emmènerai sur la glace et leur donnerai l’opportunité de développer leur passion pour ce sport que j’ai tant aimé», a déclaré Budaj dans une entrevue publiée mardi sur le site LNH.com.

Hormis son passage avec le CH (et le club-école de l'équipe lors de la saison 2014-15), Budaj aura porté l'uniforme des Kings de Los Angeles et du Lightning de Tampa Bay à son départ de la métropole québécoise. Également, au début de sa carrière, il a passé pas moins de six saisons avec la formation qui a réclamé ses droits en deuxième ronde lors de l'encan de 2001, soit l'Avalanche du Colorado, où il aura occupé plus souvent qu'autrement le rôle de portier numéro un.

S'il a beaucoup voyagé lors de son séjour dans la LNH, Budaj se dit très heureux d'avoir pu y évoluer aussi longtemps ainsi que d'avoir eu la possibilité de mettre un terme à sa carrière professionnelle selon ses désirs et non pas en raison de blessures graves :

«Je suis vraiment chanceux; je n’ai pas eu beaucoup de blessures et j’ai réussi à rester en santé tout au long de ma carrière. J’apprécie le fait d’avoir eu une longue carrière et d’avoir pu choisir quand je voulais y mettre fin», a conclu Budaj.

Souhaitons une belle retraite et après-carrière à Peter Budaj, qui a rendu de très fiers services au Tricolore lors de son séjour avec l'équipe!
10 dernières chroniques
pub