Six Québécois à surveiller en 2019-20

Publié le 29 août 2019 à 7h39
PAR
À chaque année, les joueurs de la LNH offrent de bons spectacles aux milliers d’amateurs qui les suivent. De plus, avec l’évolution excessivement rapide de la qualité du jeu, le hockey que nous voyons devient de plus en plus époustouflant. Alors que le circuit Bettman renferme des joueurs de toutes sortes, mais aussi de diverses nationalités, il devient intéressant de s’attarder à ceux qui prennent part à cette ascension constante de notre sport et qui viennent de chez nous.

Bien que certains aient déjà fait valoir leur nom dans la LNH, nous avons décidé de dresser une liste de six joueurs québécois qui seront fort probablement à surveiller lors de la prochaine campagne. Veuillez prendre note qu’il ne s’agit pas d’un palmarès pour autant.

Jonathan Huberdeau - Panthers de la Floride

L’attaquant de 26 ans attirera certainement l’attention de plusieurs au cours de la prochaine saison. En effet, alors qu’il vient de connaître une campagne où il a atteint plusieurs sommets personnels avec 92 points, dont 30 buts, en 82 rencontres, les attentes des amateurs envers Huberdeau risquent d’être particulièrement élevées. De plus, le duo tout feu tout flamme qu’il compose aux côtés de son compatriote Aleksander Barkov devrait à nouveau faire des siennes aux dépens des autres formations du circuit. Il sera donc intéressant de surveiller la progression et la production d’Huberdeau, lui qui entame les années cruciales de sa brillante carrière.


Pierre-Luc Dubois - Blue Jackets de Columbus

À sa deuxième saison avec le grand club, le natif de Saint-Agathe-des-Monts a su se faire valoir davantage dans l’alignement des siens en adoptant un rôle beaucoup plus important au sein des diverses unités spéciales de l’équipe. Contrairement à l’année précédente, il a aussi connu de meilleures récoltes, autant au niveau des buts que des passes, avec des statistiques respectives de 27 filets et 34 mentions d’aide. À la suite du départ d’Artemi Panarin, de Matt Duchene et de Sergei Borborvsky, Dubois aura une pression plus grande sur les épaules en 2019-20 et pourrait devenir l’élément clé du succès des siens. Reste à voir s’il saura supporter le tout!

Jonathan Marchessault - Golden Knights de Las Vegas

Après avoir connu une saison pour le moins explosive à sa première année avec les Golden Knights, l’attaquant de 28 ans n’est pas parvenu à dominer autant en 2018-19. Malgré tout, il a récolté un total de 59 points en 82 rencontres, soit sa deuxième meilleure récolte en carrière. Alors qu’il figure parmi les hommes de confiance de Gérard Gallant, le natif de Cap-Rouge tentera certainement d’amener les siens à aspirer aux grands honneurs. Son apport offensif deviendra donc fort important pour Vegas. Sera-t-il en mesure d’avoir autant d’impact qu’à la saison inaugurale des Knights?

Thomas Chabot - Sénateurs d’Ottawa

Le jeune défenseur des Sens a fait sensation l’an passé alors qu’il s’est classé parmi les meilleurs à sa position. Dès le début de la saison, il en a épaté plusieurs en trônant au sommet des pointeurs à la ligne bleue. Malgré une petite baisse de régime par la suite, l’arrière de 22 ans a été solide et demeure prometteur pour Ottawa.

Anthony Mantha - Red Wings de Détroit

L’attaquant de 24 ans a connu des débuts un peu lents dans le circuit Bettman, s’acharnant afin de se faire une place stable parmi le top 6 des Wings. L’an passé, Mantha s’est avéré être un bel atout pour l’organisation, malgré les difficultés éprouvées par celle-ci. Alors qu’il a égalé son sommet personnel dans les points, avec 48, et ce, en moins de matchs qu’il l’avait fait en 2017-18, il ne serait pas étonnant de le voir atteindre le plateau des 50 points cette année. À la suite du départ de Gustav Nyquist, Mantha pourrait bien se tailler une place dans le top 3 de l’équipe dès l’automne.

Yanni Gourde - Lightning de Tampa Bay

Bien sûr, plusieurs autres Québécois figureront parmi les joueurs à surveiller. Toutefois, la liste deviendrait longue. Ainsi, mis à part les noms mentionnés ci-haut, nous vous invitons à porter une attention à tous ces joueurs qui viennent « d’ici ». Petites mentions spéciales à Anthony Beauvillier des Islanders de New York et à Samuel Girard de l’Avalanche du Colorado qui ont tous deux signé des ententes importantes avec leur organisation respective au cours de la période estivale.
10 dernières chroniques
pub