Signature de joueurs autonomes: gros développement pour Kent Hughes et le Canadien de Montréal

Publié le 5 avril 2023 à 10h29
PAR MATHIEU CHARBONNEAU
Il y a quelques semaines, nous avions écrit un texte qui expliquait que Kent Hughes et les autres DG d'équipes canadiennes allaient, grâce au gouvernement fédéral, avoir une nouvelle problématique afin d'attirer les joueurs autonomes dans leur formation. En effet, depuis le début de l'année, le gouvernement canadien a adopté une mesure visant à refuser l'accès à une propriété aux étrangers.

Cette mesure, ajoutée aux autres problématiques typiques de Montréal telles que la langue, les impôts, le climat et plus récemment la gestion des règles sanitaires, rend encore plus la tâche difficile à Kent Hughes.

À l'époque, Engels mentionnait que plusieurs DG et agents affirmaient que cette loi allait rendre difficiles les choses à l'avenir. À ce sujet, Hughes mentionnait il y a quelques semaines à Engels qu'il est très difficile, non seulement dans le monde du hockey mais dans les autres industries, d'attirer des travailleurs étrangers.

Hughes a déclaré:


« C'est difficile. C'est difficile dans l'industrie du hockey, et je pense que c'est encore plus difficile dans toutes les autres industries - comment attirez-vous les travailleurs étrangers? »

« Je pense que je peux comprendre la raison d'essayer de contrôler le prix de l'immobilier pour les gens qui vivent ici. Je ne sais pas dans quelle mesure ces prix sont poussés à la hausse par des gens d'ici par rapport à des gens qui investissent ou tirent leur argent de pays étrangers. J'espère qu'il y a un moyen de trouver un compromis, mais je n'en sais pas assez sur le fonctionnement interne du gouvernement canadien pour dire comment cela pourrait se produire. »

Il semble que le souhait de Hughes ait été exaucé alors que le gouvernement canadien a apporté le 29 mars dernier un amendement à cette loi qui aidera grandement les équipes canadiennes. Un beau revirement de situation pour les Habs.

Voici ce que Engels mentionne à ce sujet dans sa série de Tweets:

« L'interdiction ne s'applique plus aux titulaires de permis de travail, à condition qu'il leur reste 183 jours ou plus sur ces permis et qu'ils n'aient acheté aucune autre propriété résidentielle dans le pays. »

« Il n'y a plus de restriction d'aucune sorte à l'achat de terrains vacants zonés à usage résidentiel. Ce terrain peut être acheté maintenant et utilisé à n'importe quelle fin. »

« En résumé, ces changements répondent essentiellement aux préoccupations exprimées par les agents et les directeurs généraux dans cet article, et Mattias Ekholm peut désormais acheter cette maison en Alberta s'il le souhaite. »

L'annonce officielle a été faite.

Une très pour nouvelle pour le CH, à quelques mois de l'ouverture du marché des joueurs autonomes de la LNH. Ça va vraiment donner un coup de main.

Il faut savoir que Engels prenait l'exemple de Mattias Ekholm, qui a été échangé des Predators de Nashville aux Oilers d'Edmonton à la dernière date limite des transactions. Il est venu au pays avec sa femme, ses deux enfants, trois autres années de contrat et le désir de s'enraciner immédiatement en Alberta. Il pourra donc maintenant s'acheter une demeure au pays et non la louer!

SONDAGE
5 Avril   |   576 réponses
Signature de joueurs autonomes: gros développement pour Kent Hughes et le Canadien de Montréal

Quelle est la meilleure façon d'améliorer le CH pour l'an prochain, selon vous?

Joueurs autonomes14625.3 %
Repêchage18431.9 %
Échanges24642.7 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub