FINAL
3
2
    

Séries LNH : Le momentum pour les Blues et le Lightning

Publié le 8 avril 2019 à 12h41
PAR

Les experts s'entendent sur le fait que les séries éliminatoires sont en quelque sorte une nouvelle saison où tout est à recommencer. Plusieurs entraîneurs préférent parler de momentum avant le début de la danse printanière pour se donner un second souffle une fois venu le long périple vers la Coupe Stanley.

La plupart des analystes et experts dans le domaine sportif aiment regarder les courbes de progression de certains joueurs ou encore certaines équipes afin d'évaluer leur véritable chance de créer une surprise dans les moments opportuns.

À l'aube de ces séries éliminatoires 2019, il est important de regarder les équipes qui sont gonflées à bloc, celles qui ont connu du succès dans les 10, 20 ou voire même la deuxième moitié de saison.

Dans la conférence de l'Ouest, les Blues de Saint-Louis sont l'équipe de l'heure avec une fiche de 28 victoires, seulement huit défaites en temps réglementaire et cinq revers en surtemps.


Le réveil offensif du fin marqueur Vladimir Tarasenko, l'impact du centre Ryan O'Reilly, la défensive menée par Pietrangelo et les prouesses de Jordan Binnington sont révélateurs de la fiche impressionnante des Blues de Saint-Louis dans cette deuxième portion du calendrier régulier.

Blues de Saint-Louis (28-8-5)
Flames de Calgary (25-13-3)
Sharks de San Jose (25-14-2)
Prédateurs de Nashville (23-14-4)
Stars de Dallas (22-16-3)
Jets de Winnipeg et Golden Knights de Las Vegas (21-17-3)
Avalanche du Colorado (19-16-6)

Dans la conférence de l'Est, il va de soi que le Lightning de Tampa Bay est seul en tête, mais ils doivent surveiller certaines équipes qui connaissent du succès depuis la date limite des transactions.

Lightning de Tampa Bay (30-9-2)
Bruins de Boston (26-10-5)
Hurricanes de la Caroline (27-12-2)
Islanders de New York (25-13-3)
Capitals de Washington (23-14-4)
Penguins de Pittsburgh (21-14-6)
Blue Jackets de Columbus (23-17-1)
Maple Leafs de Toronto (19-16-6)

Si les tendances mathématiques sont respectées, on pourrait vivre une finale de la Coupe Stanley entre le Lightning de Tampa Bay et les Blues de Saint-Louis.

Toutefois, il y a des dizaines d'indicateurs qui pourraient survenir durant une série 4 de 7.

D'abord, le facteur blessure pourrait couler ou profiter à une équipe tout dépendamment de la perspective.

C'est devenu un cliché de dire que les meilleures défensives gagnent des championnats, mais c'est une réalité. Un gardien de but peut venir voler deux ou trois matchs dans une série permettant à son équipe de remporter une série où celle-ci était vue comme négligée.

En gros, peu importe le nombre de points, le nombre de victoires ou encore la fiche contre l'adversaire, les séries éliminatoires, c'est une nouvelle saison.
10 dernières chroniques
pub