Samuel Blais : Un parcours parsemé d'obstacles

Publié le 13 juin 2019 à 20h02
PAR ANNIE C.
L’histoire des Blues de Saint-Louis est issue d’un véritable compte de fée. L'édition 2018-2019 marquera, sans l’ombre d’un doute, l’histoire de la LNH. La formation du Missouri est passée du dernier rang au classement général, qu’elle occupait le matin du 3 janvier dernier, au titre de championne de la Coupe Stanley.

Parmi tous les joueurs qui composent cette édition gagnante, le Québécois Samuel Blais affiche un parcours qui prouve toute la persévérance et la détermination dont doivent faire preuve certains joueurs pour atteindre leurs rêves.


Originaire de Montmagny, l’attaquant de 22 ans n’aurait jamais pu imaginer se rendre aussi loin 6 ans plus tôt. En effet, lorsqu’il était âgé de 16 ans, il s’est vu être retranché à trois reprises dans le Midget AAA. Difficile à accepter puisqu’il était considéré comme le meilleur joueur au Québec lorsqu'il était au niveau Atome.


« À 16 ans, dans ma tête, c’était fini», a-t-il raconté. »

Puis, contre toute attente, le 176e choix du repêchage de 2014, appartenant aux Blues, s’est arrêté sur lui. L’attaquant ne s’était même pas présenté au repêchage, sachant que les chances étaient minces. Aujourd’hui, Blais remercie le recruteur Michel Picard qui avait forcé la main de la direction de Saint-Louis pour faire sa sélection.

« On est encore souvent en contact pendant la saison. Il m’encourage tout le temps. Je lui dis un gros merci. C’est un peu grâce à lui que je suis dans la Ligue nationale aujourd’hui », a souligné le jeune homme en entrevue d’après-match à TVA Sports.

Picard a été le seul recruteur qui s’est réellement intéressé à Samuel Blais. Ce dernier a décidé de lui prouver qu’il avait fait le bon choix en le rencontrant. Après sa sélection, le jeune homme est allé à Saint-Louis tous les étés pour s’entraîner. Il a mis les bouchées doubles et s’est accroché à son rêve.

Hier, il est devenu un champion de la Coupe Stanley et il possède un bel avenir devant lui dans la Ligue nationale.
10 dernières chroniques
pub