20:00
-
-
    

L'unité défensive des Sharks pourrait faire la différence face aux Golden Knights

Publié le 11 avril 2019 à 9h00
PAR

La contribution des défenseurs des Sharks de San Jose explique en bonne partie les résultats de la formation californienne en saison régulière, eux qui ont terminé au deuxième rang dans l'Ouest cette année.

Le trio Burns-Karlsson-Vlasic n'entendait pas ralentir lors de la première rencontre de la série qui oppose les Sharks de San Jose aux finalistes de la Coupe Stanley 2018, les Golden Knights de Las Vegas.

Les Sharks de San Jose ont profité de la contribution du trio pour se diriger vers une victoire convaincante de 5 à 2 face à la formation du Nevada.

Brent Burns, Erik Karlsson et Marc-Édouard Vlasic ont tous les trois été des éléments clés dans la victoire, eux qui ont récolté deux points chacun offensivement en plus de limiter les Golden Knights à deux maigres buts d'un certain Mark Stone.


Brent Burns, le meilleur pointeur de l'équipe en saison régulière, a donné le ton, lui qui a dirigé un tir haut devant la cage de Marc-André Fleury, en début de première période, qui s'est retrouvé derrière le cerbère après avoir dévié sur le visage du capitaine Joe Pavelski.

Le défenseur numéro 88 a, par la suite, donner une priorité de deux filets à son équipe avec un tir des ligues majeures dans la partie supérieure du filet pour inscrire son 16e filet en carrière durant la danse printanière.

Comme si ce n'était guère suffisant, le défenseur Marc-Édouard Vlasic, reconnu principalement pour sa stabilité défensive, a ajouté l'insulte à l'injure avec un troisième but, lui qui a également récolté une mention d'aide dans la rencontre.

Malgré une saison décevante côté statistiques, Erik Karlsson a su comment briller offensivement récoltant deux mentions d'aide sur les buts de Brent Burns et d'Evander Kane.

Sa récolte de 45 points en 53 parties cette année est sa plus faible depuis la saison 2012-2013, alors qu'il avait raté la quasi totalité de la saison après une mise en échec sournoise de Matt Cooke.

Il avait tout de même récolté 14 points en 17 parties cette année-là avant de se faire sectionner le tendon de la cheville par le coup de patin de Cooke.

Il pourrait toutefois se rattraper s'il venait à aider son équipe à se rendre jusqu'aux grands honneurs.

La contribution du top-3 à la ligne bleue pourrait s'avérer être la clé de ses séries éliminatoires 2019 pour les Sharks de San Jose.

Les Sharks de San Jose auront la chance de prendre les devants 2 à 0, vendredi soir, alors qu'ils disputeront ce deuxième match à la maison face aux Golden Knights de Las Vegas.
10 dernières chroniques
pub