FINAL
3
2
    

Même les meilleurs peuvent trébucher!

Publié le 11 avril 2019 à 5h34
PAR

Le Lightning de Tampa Bay a connu une saison de rêve. Plusieurs croient d'ailleurs que l'équipe qui a remporté le Trophée des Présidents soulèvera la Coupe Stanley à la fin de la saison. Parmi ceux-ci, nombre d'entre eux leur avaient prédit une victoire rapide en quatre rencontres en première ronde; après tout les Blue Jackets avaient peiné à se qualifier pour la danse printanière n'assurant leur participation qu'à leur avant-dernier match. Les Jackets ont cependant ramené rapidement tout ce beau monde sur terre.

Les Bolts avaient cependant bien débuté la rencontre en se forgeant une avance de 3-0 avant de retraiter au vestiaire après la première période. Il s'agissait d'une 107e fois, dans l'histoire de la franchise, qu'ils prenaient une telle avance et jamais ils n'avaient subi la défaite en pareilles circonstances. De plus, il s'agissait de la cinquième fois depuis ses débuts dans la ligue, et la 1re fois depuis le match #3 de la deuxième ronde des séries de 2018 (victoire de 4-1 contre Boston), que l'équipe marquait trois buts lors de la 1re période. Autre fait important, le Lightning avait marqué 325 buts en saison régulière présentant un dossier de 31-1-2 lorsqu'il menait après une période. Encouragés par une foule partisane électrisée, tous les espoirs étaient donc permis!

Pourtant le vent a tourné en deuxième période. Est-ce parce que les joueurs du Lightning ont fait preuve d'un excès de confiance? Est-ce plutôt parce que les Blue Jackets ont finalement été galvanisés, avec une période de retard, par le discours d'avant-match de John Tortorella?

Écoutez ce qu'il leur a dit : (N.B. Les courts manquements sonores ne sont pas le fait de problèmes d'ordre technique)



La réponse se situe probablement quelque part entre les deux. Quoi qu'il en soit, Colombus a effectué une remontée spectaculaire de quatre buts sans réplique pour se sauver avec une surprenante victoire de 4-3.

Voici la vidéo de leurs buts :


Trois de leurs quatre buts ont été marqués du côté du bâton d'Andrei Vasilevskiy. Est-ce purement de la chance ou est-ce que le visionnement des vidéos a permis aux instructeurs des Jackets de déceler une faiblesse chez le gardien des Bolts? Il s'agit là d'un élément qu'il convient de surveiller d'ici la fin de cette série.

Après la rencontre, Steven Stamkos cherchait des points positifs après avoir vu son équipe laisser filer une avance de trois buts. « Nous avions une avance de 3-0 à la maison durant les séries, cela aurait dû être bel et bien terminé » a-t-il déclaré. Malgré le désappointement, le capitaine du Lightning a affirmé que la défaite sera une occasion d'apprentissage, pour les joueurs, dont ils pourront bénéficier. « Nous avons au moins appris une leçon ce soir, a-t-il confié au journaliste Caley Chelios. Nous serons meilleur. »

Jon Cooper, l'entraîneur-chef de Tampa Bay, a admis que l'équipe avait dérogé à son plan initial après avoir pris les devants tôt dans la rencontre : « Notre mentalité était que nous voulions les surpasser au niveau des buts au lieu de se bâtir une avance et de les empêcher de marquer. »

Ryan McDonagh a déclaré : « Nous sommes très conscients du fait que nous devons jouer d'une certaine façon et de ce qui fait que nous connaissons du succès. Nous n'avons pas fait cela en deuxième et en troisième. »

Voici un tableau comparatif présentant le rendement des deux équipes durant la rencontre :


Quant à John Tortorella, lors de son point de presse après la rencontre, il a déclaré qu'ils avaient perdu trop de batailles en première période, particulièrement le long des bandes en ajoutant qu'ils auraient dû bloquer certains tirs, mais qu'ils ne l'avaient pas fait. Il a aussi souligné le fait que le premier but a été marqué sur une échappée ce qui n'est jamais facile pour un gardien.

Voici la vidéo du but du Montréalais Alexander Killorn, compté en désavantage numérique; filet qui s'est avéré le 1er but des séries 2018-2019 :


Heureusement, Sergei Bobrovsky s'est ressaisi à partir du deuxième vingt. « Nous n'avons aucune chance s'il ne joue pas de la façon dont il a joué durant les quarante dernières » a affirmé Torts en parlant de son gardien de but qui a rebondi, après un début chancelant, pour blanchir les Bolts durant les deux dernières périodes; se signalant tout particulièrement en fin de deuxième alors qu'il a multiplié les arrêts importants.

L'entraîneur-chef a d'ailleurs précisé qu'il leur fallait absolument marquer un but avant que le Lightning n'en ajoute un quatrième à leur fiche. Il a aussi parlé du momentum qui est allé d'un côté puis de l'autre ainsi que de la pénalité de quatre minutes de Brandon Dubinsky pour bâton élevé contre Cédric Paquette à 9:23 de la 3e période. Celle-ci aurait pu, à son avis, être extrêmement coûteuse, c'est souvent le cas, pourtant, cette fois-ci, ce fut, au contraire, un point tournant en leur faveur. Le troisième but, celui qui créait l'égalité, a, en effet, été marqué lors de ce désavantage numérique par Josh Anderson à 11:54. Quant au 4e but, il a été compté peu après la fin de cette dernière par Seth Jones en avantage numérique à 14:05.

Voici la vidéo de sa conférence de presse qu'il a terminée en affirmant que ça sentait mauvais dans la pièce et que ce n'était pas lui. Sacré Torts! :


Selon vous, croyez-vous que les Blue Jackets sont une équipe sous-estimée et, donc, qu'ils élimineront le Lightning ou croyez-vous, au contraire, qu'il ne s'agit que d'une simple erreur de parcours des Bolts qui vont rebondir au Match #2?
10 dernières chroniques
pub