FINAL
3
2
    

Le plan du CH: Bergeron se questionne! Êtes-vous en accord avec ses propos?

Publié le 15 décembre 2018 à 14h42
PAR

Analyste à TVA Sports et chroniqueur pour le Journal de Montréal, l'ancien coach des Nordiques n'a pas perdu de sa fougue et a rarement la langue ou le crayon dans sa poche et ne se gêne jamais pour donner son opinion et faire réagir les réseaux sociaux.

Cette fois-ci, Bergeron n'y va pas d'extravagances avec des propos enflammés comme à son habitude, mais y allant plutôt d'un questionnement sur »le fameux plan» de Marc Bergevin et sur quelques points concernant le Tricolore.

Pour le flamboyant analyste, le plan du Canadien n'est pas clair en ce moment, à savoir si l'organisation vise le succès à court, moyen ou long terme. Toujours selon Bergeron, il faudra que Marc Bergevin statue à un moment ou à un autre parce que d'importantes décisions en découleront.

Voici les propos et l'analyse de Michel Bergeron tel que rapportés dans sa chronique au JDM


«Le Tricolore évolue actuellement dans ce qu'on peut certainement classer la meilleure division dans la LNH. Le Lightning de Tampa Bay, les Bruins de Boston, les Maple Leafs de Toronto et même les surprenants et jeunes Sabres de Buffalo dont font partie des puissances du circuit.»

«Croit-on vraiment que le Canadien peut rivaliser avec ces équipes en ce moment ? Si la réponse est non, des décisions devront être prises afin de s'assurer du développement optimal des jeunes joueurs de l'organisation. En ce moment, l'équipe compte sur plusieurs vétérans défenseurs en fin de carrière, dont Karl Alzner qu'on paie une somme astronomique pour qu'il joue dans les mineurs, à Laval.»

»Si le plan est de continuer à bâtir pour l'avenir, à quoi sert un Alzner à Laval si ce n'est que d'enlever du temps de jeu à un autre défenseur, plus jeune, et en plein développement?»

-Michel Bergeron, jdm

Dans le dossier du jeune Kotkaniemi, Michel Bergeron a également son opinion



«C'est sans parler de la décision que devront rapidement prendre Bergevin et ses adjoints dans le cas de Jesperi Kotkaniemi. Le Championnat mondial de hockey junior se met en branle le 26 décembre et le Canadien devra donc statuer au cours des dix prochains jours s'il prête le jeune centre à son équipe nationale de Finlande ou pas.»

«Même si tout le monde s'entend pour dire que « KK » connaîtra une belle carrière dans la LNH, il n'en reste pas moins qu'il ne compte que trois buts cette saison et que son temps de glace baisse constamment. Son trio ne produit également pas de façon aussi régulière qu'il pouvait le faire en début de saison.»

Une bonne situation et la confiance envers Julien



«Bergevin a récemment mentionné qu'il serait surprenant que le jeune Finlandais de 18 ans soit prêté à l'équipe nationale junior. Mais pourquoi ? Si le plan du CH est de faire ce qui est le mieux pour le développement des jeunes joueurs, le mieux pour Kotkaniemi serait peut-être d'aller participer à ce tournoi.»

«J'ai toutefois assez confiance en Claude Julien pour savoir qu'il ne le placera jamais dans une situation embarrassante. Si l'organisation décide de le garder à Montréal, il s'assurera qu'il demeure confortable puisque la première année dans la LNH peut être essoufflante pour un jeune de son âge. Toutefois, je commence à croire que le CH pourrait le prêter. À suivre.»

Améliorer l'équipe



«Si le plan de Marc Bergevin demeure d'être compétitif à court terme, il est évident qu'il devra procéder à des transactions afin d'améliorer l'équipe et, je le répète, sa priorité numéro un sera d'améliorer le côté gauche de sa défensive. On a vu un Brett Kulak un peu plus vulnérable jeudi dernier face aux Hurricanes de la Caroline, et ça ne rend pas service à Shea Weber.»

«Qu'on le veuille ou non, le capitaine du Canadien n'est pas le patineur le plus fluide et il a raté plus d'un an d'activité. Ne vous méprenez pas, toutefois : il m'impressionne au plus haut point en ce moment. Toutefois, est-ce qu'il peut vraiment jouer 25 ou 26 minutes par match ? Contre la Caroline, ç'a été plus difficile, et lorsque le Canadien aura des séquences de trois matchs en cinq soirs, ça pourrait l'être à nouveau. C'est pourquoi il faudra lui trouver un partenaire efficace si, évidemment, on veut faire les séries à tout prix cette année.» -Bergeron

Êtes-vous en accord avec les propos de Michel Bergeron?
10 dernières chroniques
pub