SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


Le ligne bleue du Rocket est digne d'une quipe de la LNH

PUBLICATION
Mathieu Charbonneau
12 décembre 2018  (14h57)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS

Depuis deux semaines, la brigade défensive du Rocket de Laval a complètement changé.

Quatre joueurs de calibre LNH ont intégré les rangs de l'équipe lavalloise, soit Karl Alzner, Victor Mete, Simon Després et Xavier Ouellet. Si la défensive du club-école du CH n'était pas sa plus grande faiblesse (c'était et c'est encore l'attaque) depuis le début, on peut dire que la ligne bleue est maintenant l'une des meilleure de la AHL.
Mais le principal problème du club depuis le début de la saison, c'est l'attaque, pas la défense

En analysant bien le tout, ce n'est pas moins de 1127 parties d'expérience dans la LNH que les six défenseurs qui joueront ce soir cumulent. Seul Maxim Lamarche n'a pas d'expérience dans le circuit Bettman. Ce genre de situation n'est assurément pas typique dans cette ligue qui sert surtout de tremplin et de développement pour les jeunes.

Il faudra espérer que la troupe de Joël Bouchard puisse profiter de la situation tandis qu'elle le peut. Le Rocket pourrait bien perdre l'un de ces joueurs suite à un rappel ou à une transaction (avec le CH ou chez le Rocket). En effet, plusieurs spécialistes de la AHL suggèrent à Marc Bergevin de transiger l'un de ses nombreux défenseurs afin d'obtenir de l'aide immédiate à l'attaque de Laval. Le DG de l'organisation devra également regarder du côté des gardiens de but. En effet, le gardien numéro un du Rocket, Charlie Lingdren, est   blessé et sera réévalué ce soir par les médecins du CH. Pour le moment, le but est gardé par deux jeunes gardiens, soit Michael McNiven et Étienne Marcoux qui n'ont respectivement  que 34 et trois parties sous la cravate dans la AHL.
10 dernières chroniques

HABSETLNH.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS