Jonathan Drouin sait qu'il peut faire mieux

Publié le 4 août 2019 à 8h44
PAR MATHIEU CHARBONNEAU
Plusieurs joueurs de la LNH étaient regroupés à Sherbrooke afin de participer au tournoi « À bout de souffle » organisé par la Fondation David Perron-Attitude hockey. Un de ceux-ci est l'attaquant du Canadien de Montréal, Jonathan Drouin.

Le numéro 92 du CH se dit bien satisfait des nouvelles acquisitions de Marc Bergevin durant l'été. Il est également satisfait de l'acquisition du défenseur Ben Chiariot. Il raconte que, pour avoir joué contre lui à quelques reprises, Chariot est un gars qui se présente à chacune des parties, qui joue de façon physique et qui a un bon coup de patin pour sa grosseur. Drouin voit également d'un bon oeil l'argent que le club a conservé pour le futur.

« Je pense qu'on a eu un bel été, de belles acquisitions. On a encore de l'argent, on a des gars à signer dans le futur comme Max Domi. C'est une bonne chose qu'on garde de l'argent pour ça. » - Jonathan Drouin

Même s'il a égalé sa meilleure saison en carrière dans la LNH avec 18 buts et 35 mentions d’aide pour 53 points en 81 rencontres, Drouin reconnait avoir manqué de constance à la fin de la saison passée. Il est cependant confiant de pouvoir faire mieux la saison prochaine.


« C'est une grosse saison pour moi. Je n'ai pas été satisfait de ma fin de saison. Je connais un bon été, je m'entraîne fort, je patine. J'essaie d'arriver prêt en septembre. Je veux être prêt au camp. Je pense que je vais dans la bonne direction. On a regardé, surtout avec Dominique Ducharme, ce qui était arrivé. Si tu n'es pas capable de regarder les vidéos et de voir pourquoi ça n'a pas bien été à la fin de l'année, tu ne t’aides pas vraiment. On a regardé les points qu'il fallait qu'on regarde, et ça m'a aidé. » - Jonathan Drouin

Drouin en sera à sa troisième saison avec le Canadien, lui qui avait été acquis en retour de Mikhail Sergachev en juin 2017. Il avait ensuite signé un contrat de six saisons évalué à 33 millions de dollars.

Via RDS
10 dernières chroniques
pub