Joel Armia raconte les effets vécus du variant britannique de la COVID-19

Publié le 14 avril 2021 à 11h28
PAR DAVID ARMONI
À l'écart de l'équipe durant sa quarantaine, l'attaquant finlandais des Canadiens de Montréal Joël Armia s'est confié aux membres des médias sur comment il a vécu les effets liés à la COVID-19 à la mi-mars. Heureusement pour lui, les effets se sont rapidement estompés.

La journaliste du Réseau des sports, Chantal Maccabée, a révélé certains détails fort intéressants.


Testé positif à la COVID-19, Joel Armia fait partie des citoyens du Québec qui ont été infectés par le variant britannique. Selon le témoignage du Finlandais, les cinq premiers jours ont été difficiles physiquement. Des douleurs musculaires l'incommodaient, mais la situation s'est rapidement améliorée.


Après avoir raté plus de trois semaines, Joël Armia sera réinséré dans l'alignement des Canadiens de Montréal mercredi face aux Flames de Calgary. C'est ce qu'a confirmé Dominique Ducharme.


L'attaquant finlandais s'est dit particulièrement heureux du fait qu'il n'a pas propagé le coronavirus dans le vestiaire de l'équipe grâce aux précautions prises par l'organisation et le joueur.

10 dernières chroniques
pub