SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


Erik Karlsson ne connaît pas du tout le début de saison escompté à San Jose


PUBLICATION
Charles-Antoine Nicol
9 novembre 2018  (19h41)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS



On a longuement entendu parler de la saga entourant Erik Karlsson l'an dernier.

En effet, les rumeurs de transaction auront fusé pendant plusieurs mois avant qu'un dénouement ne survienne finalement le 13 septembre dernier.
Au final, les Sénateurs d'Ottawa auront échangé leur capitaine, en compagnie de Francis Perron, aux Sharks de San Jose en retour de plusieurs éléments, dont du défenseur Dylan DeMelo et l'attaquant Chris Tierney.
À priori, la plupart des amateurs s'entendaient pour dire que les Sharks allaient devenir une menace incroyable avec l'ajout de Karlsson, d'autant plus que le retour octroyé par le directeur général Doug Wilson ne semblait pas être cher payé.
Néanmoins, deux mois après cette transaction, on constate que la transaction est beaucoup plus juste que l'on pouvait le croire.
C'est que depuis le début de la campagne 2018-2019, alors que Brent Burns a récolté 20 points en 16 matchs et que le successeur du #65, Thomas Chabot, a noirci la feuille de pointage à 22 reprises en 16 joutes, Erik Karlsson, de son côté, n'a pas l'impact escompté en Californie.
Comme Burns, le Suédois a disputé seize parties depuis le début de la campagne, ce qui le distingue toutefois du géant barbu est son apport à l'équipe de San Jose.
Au moment d'écrire ces lignes, Karlsson n'a obtenu que 7 maigres mentions d'aides, n'a toujours pas réussi à enfiler l'aiguille et a compilé une fiche très peu glorieuse de -9 en un mois et demi d'activités.
Même DeMelo, qui n'a vraiment pas le même talent que Karlsson, a inscrit le même nombre de points que ce dernier et est même parvenu à inscrire deux filets en 2018-2019.
Heureusement pour lui, les Sharks ont tout de même un bon début de campagne, eux qui occupent le troisième rang de la division Pacifique avec une fiche de 8-5-3, en plus d'être la cinquième formation avec le plus de buts dans toute la LNH, à égalité avec l'Avalanche, les Flyers et le CH.
Une chose est certaine, Erik Karlsson devra rebondir, alors qu'il nous avait habitué à une moyenne de points par match de 0,83 depuis son entrée dans le circuit Bettman (avant le début de la présente saison), cette statistique a presque chuté de moitié jusqu'à maintenant en 2018-2019, alors qu'elle est actuellement à 0,44 point par rencontre.
Bref, on souhaite vraiment pour celui qui a été le 15e choix au total en 2008 qu'il saura remonter la pente, sans quoi, tout comme ce pourrait l'être pour Carey Price, sa saison pourrait être longue au niveau psychologique.
Toutefois, qui sait, les saisons dans la LNH sont de longue durée et peut-être que dans quelques mois, l'ancien capitaine des Sens occupera le premier rang des pointeurs chez les défenseurs de la LNH.
Selon vous, Erik Karlsson est-il simplement dans un passage avide ou sa saison sera en deça des attentes?
10 dernières chroniques

HABSETLNH.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS