SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


Échanger Jeff Petry, une solution envisageable?


PUBLICATION
Charles-Antoine Nicol
21 novembre 2018  (17h40)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS



Depuis que Shea Weber s'est blessé au mois de décembre 2017, Jeff Petry a dû assumer le rôle de premier défenseur du Canadien de Montréal.

En effet, Petry a enregistré son meilleur rendement offensif en carrière l'an dernier, récoltant pas moins de 42 points, dont 12 buts, en 82 rencontres. Par contre, ce n'est rien comparativement à ce que le #26 nous offre cette saison.
En à peine 21 rencontres en 2018-2019, le natif de Ann Arbor au Michigan a déjà noirci la feuille de pointage à 17 reprises, deux points de moins que le total enregistré par le restant des défenseurs du CH, soit 19.
On peut le dire, avec un ratio de points par match de 0,81, Jeff Petry dispute actuellement son meilleur hockey en carrière, lui qui se dirige vers une saison de 66 points, s'il ne se blesse pas, évidemment. Ces statistiques lui permettrait donc de battre son record personnel obtenu l'an dernier.
Considérant ce fait, à l'occasion de leur huitième balado de la saison intitulé Tellement Hockey, l'animateur Alexandre Coupal, le journaliste attitré à la couverture du Canadien Alexandre Gascon et le chroniqueur hockey Martin Leclerc, tous à l'emploi chez Radio-Canada, se sont posés la question suivante:
Est-ce que le CH doit transiger Jeff Petry?
En effet, après avoir dressé le bilan de quart de saison du Canadien, les trois hommes ont discuté de l'éventualité où Marc Bergevin pourrait profiter des bonnes performances de son quart arrière afin de venir combler des lacunes dans l'organigramme du CH.
Pour écouter l'intégrale de ce balado, veuillez vous rendre sur le lien Twitter ci-dessus, sans quoi, nous avons recueilli les principaux propos offerts lors de l'extrait radio.
Ce qui motivait en premier lieu les trois animateurs était principalement le fait que Jeff Petry pourrait être une excellente monnaie d'échange dans le but de dénicher un bon défenseur gaucher, cette position étant la principale lacune chez le Tricolore.
Il est capable de jouer de grosses minutes, il amène un apport offensif assez important chez un défenseur, il est efficace en récupération de rondelle, il transporte bien le disque, le tout avec une très bonne fluidité sur patins, tous des aspects qui pourraient certainement intéresser une formation qui a un besoin au flanc droit en défense et qui possède un surplus de défenseurs gaucher de talent.
Ajoutez à cela l'émergence du jeune Josh Brook qui pourrait venir prendre une place au sein du top 6 d'ici quelques années, en plus de Noah Juulsen qui gravit lentement mais sûrement les échelons, vous avez là une belle relève pour venir palier une possible perte de l'arrière de 30 ans.
Considérant que les Maple Leafs cherchent désespérément un défenseur droitier, les rivaux de l'Ontario pourraient-ils être intéressés par Petry? D'autant plus que la clause de non-mouvement complète qui figurait à l'entente de Jeff Petry n'est plus en vigueur.
Désormais, si le DG de la Sainte-Flanelle souhaite se départir de Petry, ce dernier devra soumettre une liste de 15 formations où il ne souhaite pas aboutir. Donc, Marc Bergevin a maintenant plus de latitude pour effectuer une transaction.
L'autre côté de la médaille
Certes, l'Américain possède de très belles qualités qui peuvent faire envier certaines formations du circuit Bettman, mais Marc Bergevin a-t-il vraiment envie de se départir d'un défenseur qui lui amène tous ces éléments?
Qui pourra remplacer Shea Weber si ce dernier subit une autre blessure grave? De plus, est-ce qu'une des 30 autres équipes de la LNH voudrait mettre la main sur un défenseur qui commet beaucoup de fautes défensives?
Depuis qu'il a rejoint le Canadien, il y a de cela bientôt cinq ans, Petry est le troisième pire défenseur de tout le circuit pour le différentiel, lui qui porte une fiche de -88 dans l'uniforme du Bleu-Blanc-Rouge. Bref, il y a trop d'incertitude dans ce dossier pour réellement vouloir se départir du joueur de 6 pieds 3 pouces et 197 livres.
En résumé, si Bergevin souhaite délibérément améliorer sa principale lacune, soit le flanc gauche en défense, et qu'il parvenait à dénicher l'équivalent gaucher à Jeff Petry, transiger ce dernier pourrait être une excellente solution à court terme pour le Tricolore.
Or, si le DG ne veut pas perturber sa formation, qui tentera tout au long de la saison de se qualifier pour les séries, en plus d'apporter une certaine forme d'incertitude dans l'entièreté de l'organisation, il serait mieux pour lui de conserver les services du #26.
Et vous, que feriez-vous avec Jeff Petry?
10 dernières chroniques

HABSETLNH.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS