SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


Découvrez ce futur franc-tireur d'élite qui sera disponible lors du prochain repêchage de la LNH


PUBLICATION
Charles-Antoine Nicol
25 mars 2019  (15h31)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS

Depuis quelques semaines, le journaliste au Journal de Montréal et expert en hockey junior, Kevin Dubé, nous présente des parties d'entrevues réalisées avec l'entraîneur-chef du programme de développement américain des moins de 18 ans John Wroblewski dans laquelle ce dernier complimente certains de ses joueurs qui seront éligibles au prochain repêchage.

Jusqu'à maintenant, le stratège de ce programme a vanté les mérites de l'excellent Jack Hughes et de l'utile Alex Turcotte.
Aujourd'hui, c'est au tour du talentueux Cole Caufield de recevoir les éloges de son instructeur, qui a accepté de nous décrire l'excellence de son protégé étant quelque peu inconnu du public.
La machine à marquer - JDM
Ce qui caractérise avant tout le talent de Caufield, c'est son habileté hors-du-commun à marquer des buts dans n'importe quelle situation, comme en témoignent ses 52 filets inscrits en 53 rencontres cette saison. Cette production de près d'un but par match le rapproche à trois du record de 55 buts en une seule campagne, détenu depuis la saison 2014-2015 par un certain Auston Matthews.
Bien qu'il ne lui manque que quelques pas à faire dans les trois dernières rencontres prévues au calendrier du programme avant de surpasser la marque du numéro 34 des Leafs, Caufield a déja eu l'occasion de pulvériser un record cette saison.
C'est qu'en enregistrant une performance de six buts le 15 mars dernier, l'originaire de Stevens Point dans le Wisconsin a porté son total de filets en carrière avec la formation des moins de 18 ans à 105. Ce total incroyable de but lui a donc permis d'éclipser le jalon historique des 104 buts de Phil Kessel récoltés entre 2003 et 2005.
Lorsqu'on voit son nom nommé dans la même phrase que ces deux attaquants vedette du circuit Bettman, on comprend mieux pourquoi son entraîneur-chef chez les moins de 18 ans américains ne cesse de le complimenter :
« Il a un bon lancer et c'est évidemment ce qui ressort le plus quand on voit ses faits saillants. Pour moi, le plus impressionnant est la constance de ses mains. Les rondelles sortent toujours de façon pure de son bâton. Je n'ai jamais rien vu de tel. Il a l'instinct du marqueur, il sait où se positionner. Il a tout pour être un marqueur au prochain niveau. »

On pourrait croire à la lumière de ces propos que celui qui est répertorié au 15e rang des patineurs nord-américain par la Centrale de recrutement en vue du prochain repêchage a tout pour lui garantir un brillant avenir lorsqu'il fera le saut chez les professionnels.
Or, parions que ses 5 pieds 7 pouces et 162 livres viendront refroidir plusieurs recruteurs lorsque viendra le temps de monter sur les tribunes en juin prochain.
Toutefois, si l'on en croit l'opinion de Wroblewski, le petit gabarit de Caufield ne désavantage absolument pas ce dernier, même qu'il parviendrait à tirer un grand avantage avec sa petite stature :
« Il utilise ça à son avantage, assure son entraîneur. Si tu appliques une mise en échec à un petit joueur, il y a de bonnes chances que tu prennes une pénalité. Dans la LNH, tu dois être prudent avec les joueurs de plus petit gabarit, car il est facile de les atteindre avec un coude ou un bâton élevé. Il y en a de plus en plus des joueurs de ce gabarit dans la LNH. Dans le cas de Cole, je me demande même s'il serait aussi efficace à 5 pi 11 po. Souvent, les adversaires le sous-estiment et l'oublient et, la première chose que tu sais, c'est que la rondelle est dans le fond du filet. »

Néanmoins, d'ici le repêchage qui aura lieu les 21 et 22 juin prochain au Rogers Arena de Vancouver, parions que le tireur d'élite de 18 ans aura amplement le temps de faire mentir ses détracteurs. Assurément, il sera un beau pari pour la formation qui décidera de mettre la main sur celui pour qui faire scintiller la lumière rouge semble encore plus facile que de dire bonjour.
Néanmoins, Caufield ne sera pas le seul franc-tireur d'exception à être disponible en juin prochain. En effet, l'Américain Arthur Kaliyev, qui évolue actuellement dans la OHL avec les Bulldogs d'Hamilton, a connu une saison phénoménale de 51 buts en 67 rencontres, ce qui lui a valu le onzième rang chez les patineurs nord-américains par la Centrale.
Si vous étiez un recruteur de la LNH, tenteriez-vous votre chance sur Cole Caufield au prochain repêchage?
10 dernières chroniques

HABSETLNH.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS