De moins grandes responsabilités pour Connor McDavid la saison prochaine?

Publié le 1 août 2019 à 13h02
PAR CHARLES-ANTOINE NICOL
Lorsque les Oilers ont réclamé Connor McDavid au tout premier rang du repêchage de 2015, plusieurs s'entendaient pour dire que les années de misère étaient enfin terminées et que la formation albertaine allait de nouveau retrouver le chemin de la victoire après tant d'années de médiocrité.

Or, la venue du numéro 97 n'aura pas eu l'effet héroïque escompté à Edmonton. En effet, en quatre saisons avec les Oilers depuis son arrivée dans le circuit Bettman, l'originaire de Richmond Hill n'aura goûté à la grande danse du printemps qu'à une seule reprise (2016-17) et ce, malgré une croissance de sa production offensive d'année en année :

Fiche de Connor McDavid / Fiche des Oilers

Saison 2015-16


McDavid : 48 points et une fiche de moins-1 en 45 rencontres / Oilers : 70 points (31-43-8) et le 29e rang / 30 dans la LNH

Saison 2016-17

McDavid : 100 points et une fiche de plus-27 en 82 rencontres / Oilers : 103 points (46-26-9) et le 8e rang sur 30 dans la LNH (Éliminés au deuxième tour des séries)

Saison 2017-18

McDavid : 108 points et une fiche de plus-20 en 82 rencontres / Oilers : 78 points (36-40-6) et le 23e rang sur 31 dans la LNH

Saison 2018-19

McDavid : 116 points et une fiche de plus-3 en 78 rencontres / Oilers : 79 points (35-38-9) et le 25e rang sur 31 dans la LNH

À la lumière de ces faits, que devra faire la formation des Oilers pour venir épauler Connor McDavid, lui qui, étant humain comme tous, ne peut pas faire gagner son équipe à lui seul lors de 82 rencontres?

Récemment arrivé en poste à la barre des Oilers, l'entraîneur-chef Dave Tippett entend mieux répartir la tâche de travail accordé à son joueur de franchise et cela pourrait bien avoir un impact sur la performance de la troupe albertaine :


En effet, Tippett a dans l'intention de réduire le temps de glace en infériorité numérique de son capitaine afin que ce dernier, en compagnie de Leon Draisaitl, puisse être davantage efficace à 5 contre 5 et lors des avantages numériques:

« Je m'avancerais à dire qu'il jouera moins en infériorité cette année. Je voudrais le voir plus à forces égales et sur l'attaque massive », a-t-il exposé mardi, au site The Athletic.

D'ailleurs, le stratège de 57 ans affectionne l'idée d'utiliser ses meilleurs éléments, dont McDavid, pour la totalité d'un avantage numérique :

« En ce qui a trait au jeu de puissance, c'est intéressant. Il arrive souvent qu'une unité est en contrôle et qu'elle embouteille l'équipe adversaire pendant un bon moment. Tu n'utilises donc pas autant d'énergie qu'en faisant l'aller-retour quatre ou cinq fois. (...) Si tes meilleurs joueurs ne sont pas fatigués, je crois que tu dois les laisser poursuivre (l'attaque). »

Également, comme le souligne l'auteur de l'article chez RDS, Dave Tippett avait mentionné lors de son point de presse visant à le présenter à la presse d'Edmonton, au mois de mai dernier, qu'il comptait poursuivre l'association sur la même unité entre Connor McDavid et Leon Draisaitl, eux qui ont chacun connu leur meilleure campagne offensive en carrière l'an dernier.

Cependant, la venue de James Neal pourrait donner de meilleures munitions à l'entraîneur-chef afin de remanier certains trios, si jamais le duo entre le numéro 97 et le 29 venait qu'à ralentir. Dans la même idée, Tippett a des attentes envers la nouvelle acquisition des Oilers, eux qui se sont déjà côtoyés lors du règne de l'entraîneur à la barre des Stars de Dallas :

« Je m'attends à voir un joueur très motivé. »

Bref, il sera intéressant de voir si cette nouvelle stratégie chez les Oilers d'Edmonton aidera cette formation à retrouver le chemin de la victoire, car soyons honnête, avec des joueurs tels que Connor McDavid et Leon Draisaitl dans son alignement, combiné aux nombreuses sélections dans le top 10 lors des derniers encans, il n'est pas normal que cette équipe soit médiocre année après année.

Croyez-vous qu'il s'agit d'une bonne stratégie pour Dave Tippett et les Oilers que de réduire le temps de glace de McDavid lors des désavantages numériques?
10 dernières chroniques
pub