Cole Caufield admire ses moments passés à Montréal

Publié le 23 avril 2021 à 19h33
PAR MATHIEU BOUCHARD-RACINE
Pendant que l'attaque du Canadien a connu des moments difficiles dans ses derniers matchs, le jeune prodige Cole Caufield patientait calmement dans les estrades pour supporter son équipe. La décision d'emmener Caufield dans les majeures était somme toute logique lorsque la saison du Rocket s'est mise sur pause.

Toutefois, maintenant que les hommes de Joël Bouchard reprennent de l'action, il est facile de souhaiter le voir jouer, quel que soit l'uniforme. Ce n'est toutefois pas l'avis du petit tireur d'élite. « Je ne vois pas cela ainsi, car j'ai l'impression d'être au bon endroit en ce moment. Je m'entraîne et je côtoie les gars. Je fais confiance à l'organisation. J'essaie de profiter au maximum de l'endroit où je me trouve. »

Au moment où l'on se parle, Caufield semble être aux anges, c'est le cas de le dire. Il aimerait sans doute avoir un match, mais se trouve privilégié de vivre ces moments avec l'équipe. « Si jamais l'opportunité se présente, je vais la prendre. Mais pour le moment, je vis quelque chose de spécial et je suis simplement heureux d'être ici. »

En ce moment, le Tricolore entreprend un long voyage dans l'Ouest canadien et le choix de premier tour du club en 2019 est dans l'avion. Ce n'est pas pour autant une garantie qu'il jouera, selon ses dires. « Non, c'est assez silencieux par rapport à ça ».


Une chose est bien certaine, c'est qu'il ne s'inquiète pas du tout de son développement. Il s'entraîne quand même avec ses futurs coéquipiers et acquiert en quelque sorte de l'expérience, un peu comme l'avait fait Alexander Romanov en séries l'été dernier.

En tout cas, la confiance règne entre le camp Caufield et l'organisation. « Les circonstances sont complexes et il s'agit d'une grosse décision. Je fais partie de cette équipe et ils prennent les décisions. Je suis 100 % d'accord avec tout ce qu'ils me demanderont de faire et c'est très spécial d'être avec l'équipe. »

Questionné sur sa façon d'apprendre de cette expérience, il pointe du doigt immédiatement les habitudes de ses coéquipiers. « Cette équipe est spéciale. Il y a plusieurs gars plus âgés qui ont beaucoup d'expérience. Je regarde les petits détails et ce qu'ils font pour être prêts ».

Peu importe ce que dira le numéro 22 format petit, peu importe ce que dira l'organisation et peu importe le réalisme derrière l'idée d'offrir un match au meilleur espoir du CH, on peut être certains d'une chose: on a tous très hâte au premier match de Cole Caufield.

Crédit: TVA Sports
10 dernières chroniques
pub