FINAL
1
5
    

Carey Price : le meilleur argument de Marc Bergevin

Publié le 10 avril 2019 à 14h33
PAR

Il est difficile de mettre le doigt sur la raison exacte des déboires du Canadien lors de la saison 2017-18, mais une chose est sûre, les perspectives d'avenir n'étaient guère alléchantes pour les joueurs autonomes en juillet dernier.

En un an, la pendule a basculé drastiquement et Marc Bergevin aura beaucoup plus d'arguments pour vendre son équipe à un bon joueur. Outre les performances au-delà des attentes de la présente campagne, la chimie dans le vestiaire et la venue presqu'immédiate de plusieurs jeunes joueurs prometteurs, le DG aura un allié de taille en Carey Price.

Questionné à ce sujet, voici ce que Price a répondu aux éventuels joueurs autonomes qui seraient tentés de porter le chandail bleu-blanc-rouge :

« Je leur dirai que ma fenêtre d'opportunité se referme et que, par conséquent, plus que jamais, je veux gagner. Ça devrait donner une bonne indication de la volonté de gagner qui anime ce vestiaire. »


Carey Price aura 32 ans cet été. Il a gagné partout où il est passé et il ne lui manque qu'une Coupe Stanley à son impressionnant palmarès. Disons que le cerbère du Tricolore n'entend pas à rire à ce sujet, lui qui n'a que quelques années encore pour aspirer aux grands honneurs.

Avec des joueurs autonomes comme Artemi Panarin, Matt Duchene, Jeff Skinner et Erik Karlsson, pour ne nommer que ceux-là, il y a fort à parier que les directeurs généraux à travers la ligue seront très agressifs. Ce sera donc à Marc Bergevin de bien vendre sa salade, et Carey Price sera hors de tout doute son argument le plus précieux!

Crédit : Journal de Montréal
10 dernières chroniques
pub