SONDAGES     LNH     CANADIENS

Présentement EN FEU


Bergevin a fait le bon pari en signant ces deux bâtons de dynamite!


PUBLICATION

24 mars 2019  (18h18)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS

Ce soir, en direct du PNC Arena de Raleigh en Caroline du Nord, la troupe de Claude Julien tentera de remporter un quatrième match consécutif dans un duel face aux Hurricanes.

Devançant présentement les Blue Jackets de Columbus par trois points, le Canadien au moment d'écrire ces lignes fait partie des séries de fin de saison, possédant le second rang des équipes repêchées.
Avec une victoire ce soir sur la patinoire des Canes, le Tricolore serait à égalité avec la Caroline qui ont cependant un match en main.
Il y a à peine 10 jours, bien des partisans et analystes avaient jeté la serviette Bleue, Blanc, Rouge aux oubliettes, mais les trois victoires consécutives du Canadien ont semble-t-il changé la perspective de tous et chacun, si on se fie aux commentaires sur les réseaux sociaux.
Cela dit, le CH a sa destinée entre les mains et il aura besoin de tous ses guerriers d'ici la fin du calendrier et ainsi conserver la précieuse place qu'il détient présentement au classement.

Shaw et Domi, une complicité dynamite!

Depuis quelques parties, le coach Julien a réuni ensemble Andrew Shaw, Max Domi et le jeune finlandais Artturi Lehkonen. L'entraîneur a eu la main heureuse car ce trio est une véritable bougie d'allumage pour le Canadien.
Dans la victoire de 7@4 face aux Sabres samedi, le trio a cumulé cinq points.
Par contre, lorsque la dynamite explose, elle peut causer des dommages à sa propre fondation.
Le match face aux Sabres en est un bon exemple.
En effet, même s'il a perdu son sang-froid en quelques occasions, Domi a fini par faire gagner son équipe. Shaw, lui, l'a mis en situation périlleuse avec une double pénalité mineure qui a rouvert la porte aux Sabres de Buffalo.
Une mise en échec aussi percutante que tardive aux dépens de Rodriguez, suivie d'une ruade sur l'attaquant Jeff Skinner.
Certes, Claude Julien se doit de composer avec deux joueurs qui risquent de ''péter'' les plombs à tout moment, mais force est d'admettre qu'aucune armée va à la guerre avec des tire-pois et que les numéros 13 et 65 de la Ste-Flanelle contribueront aux succès de l'équipe lors des séries, là où les pénalités distribuées par les arbitres seront tellement différentes, comme à chaque année.
Marc Bergevin a vraiment ajouté le ''grit'' et la dynamite dont Montréal avait besoin pour le futur.
La parade de la coupe Stanley n'aura peut-être pas lieu ce printemps, mais quand on regarde la formation actuelle ainsi que les futurs espoirs qui se grefferont à l'organisation bientôt, il est difficile d'être négatif, n'est ce pas?
Bon match ce soir, de la part de toute l'équipe de Habs et LNH!
10 dernières chroniques

HABSETLNH.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS