Anders Lee serait-il une option pour le Canadien?

Publié le 20 juin 2019 à 14h13
PAR
Nous sommes maintenant à 11 jours de la date fatidique du 1er juillet et il reste encore beaucoup de joueurs qui n'ont toujours pas signé de nouveaux contrats avec leur équipe. On parle souvent des Duchene, Panarin, Bobrovsky, mais on parle peu de la situation des Gustav Nyquist, Mats Zuccarello ou encore Anders Lee.

D'ailleurs dans sa chronique d'aujourd'hui, Alexandre Pratt de La Presse fait le tour des agents libres (avec ou sans restriction) et estime les chances qu'ils ont de se retrouver avec le Canadien la saison prochaine.


Le joueur qu'on retrouve en tête de liste n'est nul autre que l'ailier gauche Anders Lee, l'actuel capitaine des Islanders. Il est vrai que Lee serait le joueur parfait pour le Canadien. Il est fort physiquement, c'est un leader dans le vestiaire (on est pas choisi capitaine par Barry Trotz juste par hasard!) et, en plus, il est particulièrement efficace en avantage numérique notamment dans le bas de l'enclave.
Bref, pour une équipe comme Montréal, qui cherche à débloquer son avantage numérique, l'ajout d'Anders Lee serait l'idéal.


Par rapport à son salaire, on évoque un salaire d'environ 7 ou 8 millions par années pour sept ans. C'est beaucoup d'argent, certes, mais si on compare aux autres contrats qui ont été octroyés cette année, ça rentre dans la tendance du moment. Cependant, il ne faut pas se voiler le visage, il est assez clair qu'à 33-34 ans, Lee ne sera plus le même joueur que maintenant et son contrat pourra peser lourd peu importe l'équipe où il se retrouvera. Est-ce que le Canadien est prêt à prendre le risque? La question est plutôt est-ce que le Canadien aura l'opportunité de le signer?

Car, oui, rien n'indique que Lee sera toujours disponible le 1er juillet et, même s'il l'est, voudra-t-il changer d'équipe? N'oublions pas qu'on parle d'un joueur qui a, à de multiples reprises, exprimé son envie de rester à New York (Islanders) et il est tout de même le capitaine de l'équipe!

D'ailleurs, l'année dernière, lorsqu'on lui avait posé la question : « what he sees as the most redeeming quality a teammate can have » (La qualité la plus importante pour un coéquipier), il avait simplement répondu « Loyalty » (Loyauté). Il s'agissait évidemment d'une flèche envoyée à l'ancien capitaine des Islanders, John Tavares qui, après de longs mois de suspens, avait décidé de signer à Toronto au lieu d'avec le club qui l'avait repêché et dont il était le capitaine.

Au final, malgré tout, Anders Lee signera probablement à New York. Ces derniers ont 21 millions de disponibles sous le plafond salarial et n'ont que deux gros joueurs à signer (Anders Lee et Robin Lehner).

Mais, ne sait-on jamais, nous avons déjà vu des revirements de situation lors des dernières années, alors il ne faut rien prendre pour acquis.
10 dernières chroniques
pub