F (F)
3
2
    

À quoi s'attendre du Canadien cette saison?

Publié le 16 juillet 2019 à 23h55
PAR

Après une saison bien au-delà des attentes, où le Canadien nous a tenu en haleine jusqu'au dernier match, les attentes sont certainement élevées pour cette campagne 2019-20. Avec Shea Weber blessé jusqu'à la fin novembre, ainsi que beaucoup de jeunes dans la formation, les espoirs étaient anéantis d'avance, mais les jeunes loups, bien menés par un Carey Price en grande forme, nous ont donné un spectacle à couper le souffle pendant 82 rencontres, ou presque.

L'entre saison est donc un moment clé pour la suite, et Marc Bergevin a bien entamé celle-ci en faisant l'acquisition d'un bon gardien auxiliaire en Keith Kinkaid et en mettant la main sur le robuste défenseur Ben Chiarot. L'offre hostile à Sebastian Aho était un bel essai, mais en vain.

Depuis, nous en sommes au statu quo. Les deux Finlandais Artturi Lehkonen et Joel Armia ont paraphé des ententes de deux ans, mais Bergevin avait déjà mentionné qu'ils demeureraient dans la formation. Ce n'était donc qu'une formalité dans leur cas.

C'est toujours possible pour le directeur général d'améliorer l'équipe, comme il en a fait preuve l'année dernière avec l'échange de Max Pacioretty survenue le 10 septembre, mais qu'adviendrait-il de l'équipe si cette dernière devait commencer la saison avec les joueurs actuels?


Comme plusieurs le disent depuis des années, avec Carey Price en grande forme, tout peut arriver. De plus, il aura un auxiliaire de qualité qui lui permettra de se reposer plus souvent.

Les jeunes Kotkaniemi, Lehkonen, Mete, Domi et compagnie auront pris du gallon et pourraient bien surprendre encore plus cette année. De plus, si l'on regarde l'année de repêchage de Jonathan Drouin, les joueurs de sa cuvée ont débloqué, pour la majorité, lors de leur 5e saison complète dans la LNH. Il s'avère que le numéro 92 entamera sa 5e saison complète, alors nous sommes en droit d'espérer une hausse significative dans son cas, surtout aux termes d'une saison de 53 points, où les 25 derniers matchs ont été atroces pour le Québécois.

Néanmoins, dans le cas où il n'y aurait pas d'autres changements à la formation, il ne devrait pas y avoir de hockey de séries éliminatoires au Centre Bell pour une 3e année consécutive. Oui il y aura certaines améliorations, comme Weber qui commencera la saison, ou bien les jeunes qui deviennent plus matures, mais la défensive est toujours fragile et il n'y a toujours pas de fin marqueur avec l'équipe. Le 4e trio est amélioré, mais ça ne devrait pas être suffisant pour améliorer l'attaque, encore moins en avantage numérique, qui ne possède toujours pas de quart arrière.

De plus, plusieurs équipes qui étaient derrière le Canadien au classement se sont grandement améliorées et, mis à part des Blue Jackets, aucun club devant ne s'est affaibli.

Le Tricolore ne doit pas perdre son identité de battant et continuer de bâtir là-dessus pour offrir du hockey inspiré soir après soir et, qui sait, peut-être que Marc Bergevin réalisera un coup fumant avant le début de la saison, ce qui changerait totalement la donne en vue de la prochaine saison.
10 dernières chroniques
pub