QUIZ        POOL                            
              
photo

LA VICTIME DE LOGAN MAILLOUX A LIVRÉ LE FOND DE SA PENSÉE

24 jul 2021 à 9h37      CARL ARMONI
Encore sous le choc, le milieu du hockey se remet peu à peu de la sélection du défenseur Logan Mailloux par le directeur général des Canadiens de Montréal Marc Bergevin vendredi soir, alors que celui-ci a pris un risque audacieux qui pourrait avoir des répercussions majeures sur l'image de la concession.

Même si tous les partisans avaient une opinion sur la sélection, personne ne s'est intéressé à ce que la victime de Logan Mailloux souhaitait. La jeune femme qui a vu une de ses photos intimes être partagée par le hockeyeur, alors que celui-ci avait 17 ans, a pourtant livré un témoignage au journaliste Corey Pronman.


Si bon nombre d'internautes serait prêts à envoyer Mailloux à la guillotine, la principale intéressée n'avait qu'un seul souhait, celui d'avoir des excuses sincères de la part du principal intéressé, chose qu'il a fait. Cette histoire a pris des dimensions inimaginables quand le jeune homme a décidé de se désister de la séance de repêchage par le biais d'un communiqué de presse où il voulait faire l'impasse sur un des moments les plus importants de sa vie de hockeyeur.

Il avait mentionné qu'il n'avait pas la maturité nécessaire pour avoir le privilège de faire partie de la LNH.

« Tout ce que je voulais, c'était des excuses sincères pour son comportement », a écrit la femme à « The Athletic ».

« Logan dit que je veux ruiner sa carrière. Je n'ai jamais dit ça. Tout ce que je voulais c'était que justice soit rendue pour les actions posées à mon égard, a écrit la femme à Corey Pronman. Si ces actions ruinent sa carrière, ça le regarde. Ce n'est pas de ma faute. »

Selon les rumeurs, plusieurs dépisteurs avaient le nom de Mailloux sur leur liste. Au total, ils seraient 11 équipes à l'avoir retiré de sur leur liste de l'encan amateur 2021. Plusieurs équipes auraient même pris le défenseur en deuxième ronde malgré le fait qu'il ait renoncé à se présenter. Bob McKenzie l'avait identifié en 35e place dans sa liste personnelle.

De son côté, Marc Bergevin a avoué avoir discuté avec son agent ainsi qu'avec le jeune homme. L'organisation des Canadiens de Montréal offrira un soutien au jeune homme afin de s'améliorer comme individu. Ce n'est pourtant pas la première fois qu'un joueur ayant été condamné dans une cour de justice réservée aux jeunes de moins de 18 ans est repêché dans la LNH.

Le journaliste Corey Pronman rappelle que les Coyotes de l'Arizona avaient également sélectionné Mitchell Miller, un jeune homme qui avait été reconnu coupable d'avoir harcelé et intimidé des collègues de classe avec des propos racistes et des comportements totalement déplacés comme celui d'avoir forcé un jeune collègue de classe noir à manger un bonbon sur lequel il avait uriné. Malgré cela, les Coyotes ont fait de Miller leur choix de quatrième tour en 2020.
PRÉSENTEMENT EN FEU
photo
MICHEL BERGERON PROPOSE DES CHANGEMENTS MAJEURS À L'ALIGNEMENT DU CANADIEN
HABSETLNH
photo
MAUVAISE NOUVELLE POUR LES RED WINGS EN PRÉVISION DE LEUR MATCH FACE AU CANADIEN
HABSETLNH
photo
DOMINIQUE DUCHARME DÉVOILE SES TRIOS ET DUOS EN VUE DU MATCH D'AUJOURD'HUI
HABSETLNH
photo
TVA SPORTS COMMETTENT UNE ERREUR GÊNANTE EN DIRECT
HABSETLNH
photo
MAUVAISE NOUVELLE POUR LE QUÉBÉCOIS HENDRIX LAPIERRE
HABSETLNH
photo
UNE DÉCLARATION INQUIÉTANTE DE BRENDAN GALLAGHER FAIT RÉAGIR
HABSETLNH
STATS LNH
HIER
23 OCTOBRE 2021 B P PTS
DAVID PERRON
3 1 4
ELIAS LINDHOLM
3 - 3
MATHIEU PERREAULT
3 - 3
JONATHAN HUBERDEAU
2 1 3
VINCENT TROCHECK
2 1 3
NICK COUSINS
1 2 3
NATHAN MACKINNON
1 2 3
MARCUS PETTERSSON
1 2 3
TOREY KRUG
- 3 3
THOMAS NOVAK
- 3 3
  TOUS LES RÉSULTATS