photo

Voyez les cinq meilleurs espoirs du CH selon le LNH.com

21 août 2019
Durant tout le mois d'août, le site francophone de la LNH dresse un état des forces de chaque formation du circuit Bettman et, il y a quelque temps, c'était au tour du Canadien de Montréal d'être évalué par le chroniqueur Robert Laflamme.

Parmi ses nombreuses chroniques concernant le CH, Laflamme a dressé le top 5 des meilleurs espoirs du Tricolore et, disons qu'avec un tel palmarès, la formation de Claude Julien devrait avoir un visage assez dangereux d'ici quelques campagnes :



5e position : Cayden Primeau (G) - Choix de septième tour, 199e au total, en 2017

S'il n'était qu'un choix tardif à la base qui ne semblait pas avoir d'avenir dans la LNH, Cayden Primeau a littéralement explosé dans les mois qui ont suivi son repêchage, si bien qu'il est considéré comme l'un des meilleurs espoirs devant les filets à travers le circuit.

À 6 pieds 3 pouces et 181 livres, le fils de Keith a remporté le titre Mike Ritcher dans la NCAA l'an dernier, honneur remis au gardien de but par excellence de l'année dans le circuit universitaire américain. Ses performances présentent un pourcentage d'efficacité de 0,933 et une moyenne de buts alloués de 2,09 lui ont d'ailleurs valu la reconnaissance de l'équipe américaine, elle qui l'a invité à participer au Championnat du monde junior en janvier dernier en plus de sélectionner le jeune gardien comme troisième portier de la formation des États-Unis chez les seniors il y a trois mois.

Pourrait-il être le successeur de Carey Price d'ici quelques années?

4e position : Alexander Romanov (D) - Choix de deuxième tour, 38e au total, en 2018

Il ne faudrait pas se fier à sa performance de quatre points obtenus en 43 rencontres l'an dernier dans la KHL pour déterminer le potentiel du défenseur Alexander Romanov. En effet, le natif de Moskva pourrait bien devenir le défenseur gaucher de talent tant recherché par le Tricolore depuis de nombreuses années. Possédant un style de jeu assez complet, Romanov s'est particulièrement illustré lors du récent Championnat du monde de hockey junior, lors duquel l'espoir de la Sainte-Flanelle a été élu défenseur par excellence du tournoi, lui qui a enregistré un but et sept mentions d'aide, tout en affichant un différentiel impressionnant +12 en sept rencontres.

D'ailleurs, Marc Bergevin a dévoilé, il n'y a pas si longtemps, que Romanov était tellement bon que selon l'évaluation des gens chez le Canadien, le défenseur russe aurait pu évoluer avec l'équipe montréalaise dès l'an dernier à seulement 18 ans. Or, son contrat avec le CSKA Moskva, qui prendra fin au terme de la saison 2019-20 dans la KHL, l'empêchait de faire le saut dans la LNH l'an dernier et même cette saison.

3e position : Nick Suzuki (C/AD) - Choix de premier tour, 13e au total de Vegas, en 2017 (acquis dans la transaction de Max Pacioretty)

Si Tomas Tatar a fait ses preuves à son arrivée avec le CH dans la transaction qui a envoyé Pacioretty dans la Ville du vice, Nick Suzuki était clairement l'élément important dans cet échange et disons qu'on a hâte de le voir avec l'équipe. Il a été particulièrement dominant à sa dernière campagne dans la OHL, lui qui a enregistré 94 points en 59 rencontres avec Owen Sound et Guelph. Or, c'est avec ces derniers qu'il a pris part aux séries éliminatoires et qu'il a littéralement tout éclipsé sur son passage.

En effet, fort d'une récolte de 42 points en 24 joutes éliminatoires, Suzuki a réalisé la troisième meilleure performance en séries éliminatoires de la OHL des dix dernières années, tout juste derrière Connor McDavid (49) et Mitch Marner (44), devançant les Mark Scheifele (41), Matthew Tkachuk (40) et Alex Debrincat (38) de ce monde. Vous ne serez donc pas surpris de constater que Suzuki a mené son équipe jusqu'à la Coupe Memorial, s'étant toutefois incliné en demi-finale lors de ce prestigieux tournoi.

Il sera intéressant de voir si Suzuki parviendra à se dénicher une place dans l'alignement de Claude Julien la saison prochaine, mais peu importe où il se retrouvera pour commencer la campagne 2019-20, parions qu'il aura un impact dans quelques années avec le CH.

Pour voir les positions un et deux de ce palmarès, veuillez cliquer sur SUIVANT.

photo

Voyez les cinq meilleurs espoirs du CH selon le LNH.com

21 août 2019


2e position : Ryan Poehling (C) - Choix de premier tour, 25e au total, en 2017

Ryan Poehling a fait connaître son nom pas à une, mais bien à quatre reprises au début du mois d'avril 2019 dans son premier match en carrière dans la LNH qui l'opposait aux Maple Leafs de Toronto. En effet, le natif de Lakeville aux États-Unis a inscrit un tour du chapeau en plus d'inscrire le but victorieux en période de fusillade le 6 avril dernier et, depuis ce temps, bien des gens sont excités à l'idée de le voir évoluer avec le grand club rapidement.

Hormis sa performance de trois buts, Poehling s'est particulièrement illustré, tout comme Romanov, au récent CMHJ, lui qui, en plus de sa médaille d'argent, a remporté les honneurs de meilleur attaquant et de joueur le plus utile de tout ce tournoi international, lui laissant présager un brillant avenir dans la LNH. Certains avancent même que le centre de 20 ans, mesurant 6 pieds 2 pouces et faisant osciller la balance à 185 livres, pourrait même amorcer la prochaine saison avec le Tricolore

1re positon : Cole Caufield (AD) - Choix de premier tour, 15e au total, en 2019

Probablement le vol du dernier repêchage, Caufield se serait sans doute mérité une place dans le top 5 du dernier repêchage s'il avait été plus imposant que ses actuels 5 pieds 7 pouces et 163 livres. Or, l'attaquant américain originaire de Stevens Point au Wisconsin possède un instinct offensif hors du commun et un lancer aussi puissant que précis qui, si tout se passe bien, devrait lui assurer beaucoup de succès lorsqu'il fera le saut dans la LNH.

Parlant de son lancer foudroyant, Caufield a su profiter de son principal atout afin d'établir de nouveaux records chez les moins de 18 ans l'an dernier. De prime abord, l'espoir du CH a éclipsé la marque de 55 buts marqués en une seule saison dans le programme de développement américain des moins de 18 ans (USHL), qui était détenu jusque-là par Auston Matthews. Le nouveau record? Pas moins de 72 buts et c'est ce qu'a réalisé Caufield en 64 rencontres l'an dernier dans la USHL.

De plus, au mois de mai dernier, alors qu'avait lieu de le Championnat du monde des moins de 18 ans, le petit Américain a rejoint un certain Alexander Ovechkin en égalant la marque de 14 buts marqués dans le même tournoi, chose qu'avait fait le grand Russe en 2003.

Bref, Caufield devrait connaître toute une carrière de franc-tireur et il est même permis d'espérer qu'il pourrait devenir le premier marqueur de 40 buts depuis Vincent Damphousse à enfiler l'uniforme du CH en plus de 20 ans. Cependant, on ne le verra pas avec le Tricolore avant la fin de son parcours universitaire avec le Wisconsin, qui s'amorcera l'an prochain.

Pour conclure le tout, Robert Laflamme y est allé de ses prédictions quant à l'arrivée probable de ces cinq espoirs dans la LNH tout en y allant de quelques citations sur ceux qui figurent dans le top 3 :

Caufield - Arrivée prévue dans la LNH : 2021-22

« Mon principal atout comme marqueur, c'est mon cerveau, a expliqué Caufield au cours du récent camp de développement du CH en juin. Je sais où me positionner et parfois je n'ai pas réellement à viser une ouverture que je crois que le gardien ne couvrira pas, je le bats de vitesse. »

Poehling - Arrivée prévue dans la LNH : Cette saison

« Il n'y a pas si longtemps, c'était un adolescent », a noté le directeur du développement des joueurs Rob Ramage au cours du camp de développement. « Vous le regardez maintenant, c'est un homme. Seigneur, on dirait qu'il a pris 40 livres, ce qui est impressionnant. Rien qu'à le regarder, c'est un jeune homme mature. Nous avons hâte de voir la suite des choses pour lui. »

Suzuki - Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

« J'estime que j'ai joué mon meilleur hockey au tournoi de la Coupe Memorial », a soumis Suzuki pendant le camp de développement. « Je vais bâtir là-dessus afin de tenter de mériter un poste avec les Canadiens au camp en septembre. »

Romanov - Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

Primeau - Arrivée prévue dans la LNH : 2021-22

Êtes-vous en accord avec ce classement établi par le LNH.com?
MENEURS DE LA LNH
POINTS PJ PTS
LEON DRAISAITL 23 44
CONNOR MCDAVID 23 43
BRAD MARCHAND 21 35
DAVID PASTRNAK 21 34
JOHN CARLSON 23 34
NATHAN MACKINNON 21 31
PATRICK KANE 21 28
JONATHAN HUBERDEAU 21 28
ALEKSANDER BARKOV 21 27
AUSTON MATTHEWS 23 27
CLASSEMENT COMPLET  
BUTS PJ B
DAVID PASTRNAK 21 19
LEON DRAISAITL 23 16
CONNOR MCDAVID 23 15
ALEXANDER OVECHKIN 23 15
AUSTON MATTHEWS 23 14
CLASSEMENT COMPLET  
PASSES PJ P
CONNOR MCDAVID 23 28
LEON DRAISAITL 23 28
JOHN CARLSON 23 26
BRAD MARCHAND 21 22
ALEKSANDER BARKOV 21 20
CLASSEMENT COMPLET  
DÉFENSEURS PJ PTS
JOHN CARLSON 23 34
DOUGIE HAMILTON 21 23
CALE MAKAR 21 23
ROMAN JOSI 20 20
BRENT BURNS 22 20
CLASSEMENT COMPLET  
RECRUES PJ PTS
CALE MAKAR 21 23
MARTIN NECAS 21 15
VICTOR OLOFSSON 21 15
QUINN HUGHES 21 14
ILYA MIKHEYEV 23 12
CLASSEMENT COMPLET  
VICTOIRES PJ V
BRADEN HOLTBY 16 11
MARC-ANDRE FLEURY 18 11
PETR MRAZEK 14 10
JORDAN BINNINGTON 17 10
CONNOR HELLEBUYCK 17 10
CLASSEMENT COMPLET  
BLANCHISSAGES PJ BL
CARTER HUTTON 12 2
PEKKA RINNE 13 2
TUUKKA RASK 13 2
DARCY KUEMPER 14 2
PETR MRAZEK 14 2
CLASSEMENT COMPLET  

Ailleurs sur le web


HABSETLNH.COM
COPYRIGHT ©2019
TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES ET CONDITIONS
POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ