photo

L'ancien choix de première ronde et champion de la Coupe Stanley vit dans la rue!

16 août 2019
C'est dans les hauteurs du Forum de Montréal qu'un jeune homme âgé de 19 ans, originaire de London en Ontario, entendit son nom résonner dans le mythique amphithéâtre de la LNH. En effet, Joe Murphy, produit de l'université du Michigan dans la NCAA, avec une saison de 61 points en seulement 35 parties, devenait le tout premier choix de l'encan 1986, choisi par les Red Wings de Détroit.

Deux ans auparavant, l'ailier droit avait connu une incroyable campagne de 68 buts et 84 mentions d'aide pour 152 points en 51 parties, avec les Knights de Penticton dans la BCJHL.

Le rêve du jeune Joe Murphy de jouer dans la LNH devenait alors accessible. C'est entre Détroit et Adirodack (club-école des Wings) qu'il donna ses premiers coups de patins professionnels.

Par contre, il n'a jamais réussi à ''faire sa place'' avec les Red Wings dans la LNH. C'est dans la Ligue américaine qu'il a connu sa meilleure saison, cumulant 66 points en 47 parties.

La destinée de Murphy semblant ne pas se concrétiser à Détroit, il passa alors aux Oilers d'Edmonton durant la saison 1989-1990, où il remporta la Coupe Stanley la même saison, aux côtés entre autres, de Mark Messier et du gardien Bill Ranford, nommé joueur par excellence des séries.

Il jouera deux autres campagnes avec les Oilers, avec des saisons de 62 et 82 points, puis sera transigé à Chicago, où il y évoluera pendant quatre saisons et ensuite ''roulera sa bosse'' dans la Ligue avec St-Louis, San Jose, Boston et finalement, les Capitals de Washington, équipe avec qui il prendra sa retraite à la fin de la saison 2000-2001.

Au cours de sa carrière de 18 saisons dans la LNH, Joe Murphy aura cumulé 528 points en 779 parties et près de 15 millions de dollars en salaire, à une époque bien loin de celle des montants faramineux accordés en ce moment par les directeurs généraux du circuit Bettman.

Mais, aujourd'hui âgé de 51 ans, Joe Murphy est loin des vols nolisés, des hôtels de luxe et de la notoriété d'un joueur de la LNH. Non, Joe Murphy vit dans la rue depuis plusieurs années.

Plusieurs personnes ont tenté de lui venir en aide au fil du temps, que ce soit la famille, d'ex-coéquipiers et même l'association des joueurs de la LNH, mais l'ancien choix #1 du repêchage de 1986 à Montréal, est malheureusement dans ''un monde à part'', souffrant de maladie mentale, comme le rapporte le «Detroit Free Press».

Selon plusieurs diagnostics, il souffre de dépression, de pertes de mémoire à court terme, d’instabilité émotionnelle et de pensées suicidaires. Toujours selon le quotidien du Michigan, tous ces phénomènes seraient des symptômes d’une encéphalopathie traumatique chronique.

Les commotions cérébrales subies pendant sa carrière ne sont tristement peut-être pas négligeables aux troubles psychiques de Joe Murphy.

Comme le mentionne Bernice Albany, directrice du centre d'aide aux sans-abris de la petite communauté de Kerona en Ontario, là où Joe Murphy trouve refuge à l'occasion, elle remarque beaucoup de similitudes entre le cas de Murphy et ceux des gens dépendants à la méthamphétamine et au Crystal Meth.

«Nous devons inspecter les salles de bain et les poubelles constamment, a expliqué la directrice. Ça fait environ six mois que ça dure au centre. C’est devenu une crise avec les jeunes. Plusieurs en sont morts, notamment à cause du "Crystal Meth". En marchant dans les rues de Kenora, vous remarquerez qu’il y a des seringues partout. C’est un gros problème. Ici, on vérifie à chaque jour», confie-t-elle.

C'est vraiment un triste dénouement pour l'ancien joueur de la LNH ainsi que pour sa famille et toutes les personnes qui ont voulu le supporter.

C'est dans ces cas qu'on réalise que parfois la vie est vraiment fragile et que notre destin, qui semblait heureux et prospère, peut changer du jour au lendemain...

Meilleures des chances à toi Joe Murphy, nous sommes de tout coeur avec toi!

Voyez le reportage réalisé par Eric Seals du Detroit Free Press

Source : TVA Sports
SONDAGE
Hockey - LNH Lors d'un match ultime, un joueur sur 3 dans la LNH choisirait Carey Price devant le filet. Et vous, quel serait votre choix?
   Carey Price
   Marc-André Fleury
   Tuukka Rask
   Jordan Binnington
   Connor Hellebuyck
   Braden Holtby
   Pekka Rinne
   Autre
21 JANVIER 2020
TOP 20 B P PTS
PATRIK LAINE
1 - 1
MARTIN NECAS
1 - 1
MARK STONE
1 - 1
JUSTIN WILLIAMS
1 - 1
KYLE CONNOR
- 1 1
RYAN DZINGEL
- 1 1
HAYDN FLEURY
- 1 1
MARK SCHEIFELE
- 1 1
NATE SCHMIDT
- 1 1
JACCOB SLAVIN
- 1 1
TEUVO TERAVAINEN
- 1 1
SEBASTIAN AHO
- - -
MASON APPLETON
- - -
JONATHAN AUDY-MARCHESSAULT
- - -
JOSH BAILEY
- - -
MATHEW BARZAL
- - -
ANTHONY BEAUVILLIER
- - -
PATRICE BERGERON
- - -
ANTHONY BITETTO
- - -
ANDERS BJORK
- - -
LISTE COMPLÈTE  
MENEURS DE LA LNH
POINTS PJ PTS
CONNOR MCDAVID 49 76
LEON DRAISAITL 49 75
NATHAN MACKINNON 49 72
DAVID PASTRNAK 50 70
ARTEMI PANARIN 47 68
BRAD MARCHAND 50 65
JONATHAN HUBERDEAU 48 64
JACK EICHEL 48 62
PATRICK KANE 50 62
JOHN CARLSON 49 60
CLASSEMENT COMPLET  
BUTS PJ B
DAVID PASTRNAK 50 37
ALEXANDER OVECHKIN 49 34
AUSTON MATTHEWS 49 34
NATHAN MACKINNON 49 30
JACK EICHEL 48 28
CLASSEMENT COMPLET  
PASSES PJ P
CONNOR MCDAVID 49 49
LEON DRAISAITL 49 48
JOHN CARLSON 49 47
JONATHAN HUBERDEAU 48 46
BRAD MARCHAND 50 44
CLASSEMENT COMPLET  
DÉFENSEURS PJ PTS
JOHN CARLSON 49 60
ROMAN JOSI 47 48
VICTOR HEDMAN 46 41
DOUGIE HAMILTON 47 40
ALEX PIETRANGELO 49 40
CLASSEMENT COMPLET  
RECRUES PJ PTS
CALE MAKAR 41 37
VICTOR OLOFSSON 42 35
QUINN HUGHES 48 34
DOMINIK KUBALIK 48 32
NICK SUZUKI 50 27
CLASSEMENT COMPLET  
VICTOIRES PJ V
ANDREI VASILEVSKIY 35 24
JORDAN BINNINGTON 35 22
FREDERIK ANDERSEN 39 22
CONNOR HELLEBUYCK 41 21
CAREY PRICE 40 20
CLASSEMENT COMPLET  
BLANCHISSAGES PJ BL
CONNOR HELLEBUYCK 41 4
JAMES REIMER 20 3
ELVIS MERZLIKINS 20 3
JAROSLAV HALAK 23 3
TRISTAN JARRY 24 3
CLASSEMENT COMPLET  

Ailleurs sur le web


HABSETLNH.COM
COPYRIGHT ©2020
TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES ET CONDITIONS
POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ