28 JAN
19:00
 
28 JAN
21:00
 
               
photo

Rocket : Situation complexe devant le filet

22 juillet 2019
L’an dernier, malgré la venue de Joël Bouchard à la barre du Rocket de Laval, le club-école du Tricolore a tout de même connu une saison difficile. Ainsi, dès l’automne prochain, Bouchard et ses hommes tenteront de se ressaisir en connaissant une campagne plus fructueuse et peut-être même en obtenant une place en séries éliminatoires. Cela dit, rien n’est encore fait et il reste toujours quelques semaines à l’organisation du Canadien avant que la campagne se mette en branle.

Bref, bien qu’il n’est pas nécessaire de se casser la tête pour la prochaine saison dès maintenant, il est tout de même intéressant d’analyser certaines situations auxquelles le CH devra remédier. Dans le cas échéant, le Rocket se retrouvera fort probablement avec un surplus de gardiens à l’arrivée du mois d’octobre.

Le 1er juillet dernier, Marc Bergevin a offert un pacte d’une saison au gardien Keith Kinkaid. Ainsi, il est désormais possible d’affirmer que ce dernier succédera à Antti Niemi en devenant le nouvel auxiliaire à Carey Price. À la suite de cette signature, il est possible de constater que le Rocket de Laval se retrouvera fort probablement avec au moins un gardien en trop.

Au cours de la dernière campagne, Michael McNiven, le portier de 21 ans, s’est avéré être l’homme de confiance de Joël Bouchard alors qu’il a disputé 30 rencontres, maintenant un dossier de 11-15-3. Il a conclu avec des statistiques dans la moyenne, avec un taux d’efficacité de 0,902 et une moyenne de buts alloués de 2,52. Bien qu’il soit un futur atout prometteur pour le Tricolore, il est important de déterminer si McNiven mérite réellement de retrouver à nouveau son poste de partant. De notre optique, il risque plutôt de seconder le jeune Primeau, lui qui en sera à ses premières péripéties dans cet environnement de grands.

Toutefois, cela risque d’être plus compliqué puisque l’espoir de l’Université de Northeastern se rapportera, lui aussi, au club-école du Bleu-blanc-rouge. Alors qu’il a été plus que dominant l’an dernier, remportant le titre de meilleur cerbère, Primeau a su montrer son potentiel fort intéressant aux amateurs et aux dirigeants du CH lors de ses prestations sur la glace.

Toujours solide, Primeau a enregistré un dossier de 25-10-1 en 36 parties. Il a terminé avec des chiffres épatants, dont un pourcentage d’efficacité de 0,933 ainsi qu’une moyenne de buts alloués de 2,09. Grâce à ses solides performances ainsi qu’aux résultats extrêmement positifs que cela a rapportés, il est primordial de se demander si Primeau pourrait ravir le poste de partant à McNiven, alors qu’il en sera à une première dans la LAH. Selon la domination dont il fait preuve, Primeau se joindra aux rangs professionnels et bien qu’il soit un choix de 7e ronde, il deviendra fort probablement un gardien constant et fiable, deux qualités qui caractérisent les valeurs recherchées. Bref, bien qu’il ait peu d’expérience, il reste un favori pour relancer le Rocket qui en arrache depuis quelques saisons.

L’an dernier, au cours de l’hiver, le Canadien avait offert un contrat à Connor Lacouvee. Bien que cela ne l’implique à rien concrètement, reste qu’il devrait être de retour dans l’entourage montréalais/lavalois. Arrivé avec le Rocket au terme de sa campagne universitaire au Minnesota, il a su être bon et positif en gardant le filet de la troupe de Bouchard en fin de saison, impressionnant quelques personnes au passage.

Par contre, étant âgé de 25 ans, les chances de le voir percer le circuit Bettman sur une base régulière se font minces. Ayant été dominant au niveau des statistiques face à ses opposants McNiven et Lindgren, le cas de Lacouvee devra être réanalysé. Toutefois, en raison de son âge, il pourrait être intéressant de le faire évoluer dans la ECHL plutôt que dans la LAH. De cette manière, Lacouvee pourrait être gardien numéro 1 au sein de cette formation plutôt que celle de Joël Bouchard, ce qui ne ferait pas de tort à l’équipe du Beast et qui aiderait, en partie, la situation complexe qui s’annonce devant le filet du Rocket. En 14 sorties l’hiver passé, il a compilé une fiche de 7-5-2 ainsi qu’un taux d’efficacité de 0,913 et une moyenne de buts accordés de 2,49.

Finalement, le dossier de Charlie Lindgren reste le plus gros à gérer parmi les quatre pour Marc Bergevin. Après avoir connu une campagne très ordinaire, Lindgren a semblé perdre son poste de gardien substitut. De plus, à la suite de l’embauche de Keith Kinkaid, il était évident que les jours de Lindgren à Laval étaient comptés. Bien que son contrat soit à un seul volet, le portier américain pourrait tout de même jouer dans la LAH et non dans la LNH, lui qui était pourtant vu comme étant le futur gardien second montréalais. Traînant encore deux ans et 750 K$ par année au niveau salarial, Lindgren est loin d’être facile à déplacer pour l’organisation du Canadien. Bien que ses chiffres de 0,884 et 2,94 ne soient pas parmi les plus éblouissants, il demeure un gardien intéressant qui pourrait susciter de l’intérêt en tant qu’auxiliaire.

Alors que les postes semblent déjà tous comblés, si nous plaçons Primeau ainsi que McNiven à Laval et Connor Lacouvee à Brampton, Lindgren reste seul. Cela dit, un échange l’impliquant pourrait devenir fort bénéfique pour le Canadien qui compte déjà beaucoup de gardiens à son actif. Ainsi, en libérant un peu de place sous le plafond salarial et en offrant la chance aux jeunes comme Primeau de se faire valoir davantage aux yeux de l’organisation, le CH réglerait son problème de surplus de portiers.

Toutefois, une transaction serait fortement recommandée dans le dossier de Lindgren puisque celui-ci pourrait poursuivre sa carrière et, peut-être, devenir un gardien de taille malgré qu’il soit déjà âgé de 25 ans. Selon vous, est-ce que Bergevin devrait réellement se départir des services de Lindgren afin de miser sur la jeunesse?
SONDAGE
Hockey - LNH - Canadiens de Montreal Depuis le début de la saison, quel joueur du Tricolore mérite le titre de joueur le plus utile?
   Carey Price
   Shea Weber
   Brendan Gallagher
   Tomas Tatar
   Phillip Danault
   Max Domi
   Nick Suzuki
LISTE COMPLÈTE  
MENEURS DE LA LNH
POINTS PJ PTS
CONNOR MCDAVID 49 76
LEON DRAISAITL 49 75
NATHAN MACKINNON 49 72
DAVID PASTRNAK 51 70
ARTEMI PANARIN 47 68
JONATHAN HUBERDEAU 49 65
BRAD MARCHAND 51 65
PATRICK KANE 51 63
JACK EICHEL 48 62
JOHN CARLSON 50 60
CLASSEMENT COMPLET  
BUTS PJ B
DAVID PASTRNAK 51 37
AUSTON MATTHEWS 50 35
ALEXANDER OVECHKIN 49 34
NATHAN MACKINNON 49 30
JACK EICHEL 48 28
CLASSEMENT COMPLET  
PASSES PJ P
CONNOR MCDAVID 49 49
LEON DRAISAITL 49 48
JONATHAN HUBERDEAU 49 47
JOHN CARLSON 50 47
BRAD MARCHAND 51 44
CLASSEMENT COMPLET  
DÉFENSEURS PJ PTS
JOHN CARLSON 50 60
ROMAN JOSI 48 48
VICTOR HEDMAN 47 42
DOUGIE HAMILTON 47 40
ALEX PIETRANGELO 50 40
CLASSEMENT COMPLET  
RECRUES PJ PTS
CALE MAKAR 41 37
VICTOR OLOFSSON 42 35
QUINN HUGHES 49 34
DOMINIK KUBALIK 49 32
NICK SUZUKI 51 28
CLASSEMENT COMPLET  
VICTOIRES PJ V
ANDREI VASILEVSKIY 36 24
FREDERIK ANDERSEN 40 23
JORDAN BINNINGTON 35 22
CONNOR HELLEBUYCK 42 21
CAREY PRICE 41 20
CLASSEMENT COMPLET  
BLANCHISSAGES PJ BL
CONNOR HELLEBUYCK 42 4
JAMES REIMER 20 3
ELVIS MERZLIKINS 21 3
JAROSLAV HALAK 24 3
TRISTAN JARRY 25 3
CLASSEMENT COMPLET  

Ailleurs sur le web


HABSETLNH.COM
COPYRIGHT ©2020
TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES ET CONDITIONS
POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ