Habs Et LNH
Accueil        Sondage        Vidéos            
F
logo 4
logo1
    
Habs Et LNH
      
12
juin
4F
1
ACCUEIL             SONDAGES             VIDÉOS                  
photo

Quand Patrice Bergeron parle, on écoute!

10 juin 2019
Lorsque Patrice Bergeron a pris la parole, dans le vestiaire des Bruins de Boston, avant le début du match numéro 6, hier soir, à Saint-Louis, toute son équipe l’a écouté attentivement. Avec tout ce que Bergeron a vécu et accompli au cours de sa carrière, Bergeron reçoit énormément de respect de la part de ses coéquipiers et son expérience en tant que vétéran est véritablement digne d’écoute.



« C’est une légende (…) Il a dit des mots et je ne crois pas qu’il voudrait que je les répète, même s’il ne s’agit pas nécessairement de ‘’mauvais mots’’. Il s’agissait simplement de quelque chose que nous avions tous rêvé de faire. Nous sommes ici pour une raison et tous ceux qui jouent au hockey grandissent en rêvant à ce moment. Son message tournait autour de ça », a affirmé Jake DeBrusk en ajoutant que de voir Bergeron agir en leader de la sorte avait donné envie à l’équipe de défoncer les murs tellement ils étaient motivés.

Patrice Bergeron est l’un des quatre joueurs des Bruins, toujours présent avec l’équipe, ayant remporté la Coupe Stanley en 2011 alors qu’ils tiraient de l’arrière 3-2 lors de la série finale, face aux Canucks de Vancouver. Lorsque les Bruins ont perdu en finale en 2013, face aux Blackhawks de Chicago, Bergeron jouait avec une côte fracturée et une séparation de l’épaule. Ajoutez à cela toute son historique de commotions cérébrales et vous avez devant vous un véritable guerrier. Bergeron sait donc ce que ça prend, non seulement afin de se rendre où les Bruins sont rendus, mais aussi pour revenir de l’arrière dans la finale de la Coupe Stanley afin de l’emporter en sept matchs.

« C’est exactement ce dont on avait besoin », explique Charlie McAvoy. « En grandissant, nous avons tous partagé le même rêve et nous le vivons tous maintenant sur la même patinoire. Il (Bergeron) s’est levé et c’est exactement ce dont on avait besoin afin de ne pas laisser notre rêve se terminer ce soir. Quand il parle, tu écoutes ».

Bien qu’il n’ait pas récolté de point dans la victoire de 5 à 1 de son équipe. Patrice Bergeron a tout de même joué un rôle clé pour son équipe qui, avec cette victoire, force la tenue de match ultime pour l’obtention de la fameuse Coupe Stanley.

En 23 matchs de séries éliminatoires, Bergeron compte 17 points, soit 9 buts et 8 mentions d’aide. Âgé de 33 ans et portant le « A » sur son chandail, Bergeron affirme que son intervention avant le match d’hier soir faisait « partie de son rôle ». Force est d’admettre que le joueur de centre québécois remplit son rôle à la perfection.

Le match numéro 7 aura lieu mercredi soir, dès 20h, au TD Garden de Boston. Bergeron et sa bande seront-ils en mesure de répéter leur exploit de 2011?
marqueur.com
Vous ne connaissez pas encore Marqueur.com ? Ce site offre depuis 2002 des outils pour la gestion de vos ligues et de vos pools, des statistiques complètes sur les sports professionnels, des jeux et bien plus... et vous savez quoi, tout est 100% gratuit!
En vedette
rumeur
photo
Bonsoir! Charles Hudon est parti!
photo
Ottawa étudie ses options pour l’un de ses défenseurs
photo
Le contrat de Corey Perry racheté par les Ducks
photo
Prolongation de trois ans pour Nail Yakupov
photo
Mitch Marner pourrait devenir joueur autonome?
photo
La Caroline aura besoin de deux nouveaux gardiens
nimportequoi
photo
Jolie 6 pacs!
photo
Beau training de cabochon!😆
photo
La raison pour laquelle cet accident a eu lieu vous laissera bouche bée
photo
Calme toi le malade!! Tu es dans une discothèque!😆😆
photo
Ka-boom😆😆💥💦
photo
Ayoye!😆 Elle se plante solidement!
notrebaseball
photo
Russel Martin a de la compétition
photo
Jose Altuve revient au jeu
photo
Joshua Evan Bell toujours aussi dominant au bâton!
photo
Une première dans l'histoire de la MLB pour Yamamoto
photo
Max Scherzer s’est cassé le nez lors de la pratique au bâton des Nationals
photo
Malgré les défaites, les espoirs se démarquent

Ailleurs sur le web