photo

La terrible histoire de Johan Franzen

20 mai 2019
C'est le 6 janvier 2015 que la vie de Johan Franzen a changé à jamais. Lors d'un match contre les Oilers d'Edmonton, Rob Klinkhammer a frappé Franzen à la tête, ce qui a causé sa 5e commotion cérébrale. Depuis, la vie du joueur suédois n'a jamais été la même.

Vous pouvez voir le coup à 5 minutes dans cette vidéo :



Franzen a pris sa retraite du hockey professionnel des suites de ses symptômes post commotion, mais personne ne pouvait se douter que ça allait aussi mal depuis. Une récente entrevue en Suède avec le principal intéressé a de quoi nous glacer le sang. Il fait part de ses troubles reliés à ses multiples commotions : troubles qui le suivront pour le restant de sa vie.

« Un jour, je peux parler à quelqu'un et le lendemain, je ne me rappelle plus de cette personne », a déclaré Franzen. Le journaliste nous a aussi fait parvenir d'autres informations de ce que Johan a à endurer sur une base quotidienne. Après sa 5e commotion, le Suédois a dû prendre sa retraite du hockey et les années qui ont suivi ont été que du noir, des migraines sévères, des attaques de panique, des pertes de mémoire, de la dépression et d'intensives visites des médecins à sa résidence. Et ce n'est ici qu'une petite partie de ce qui a frappé la vie de la famille Franzen.

L'ancien joueur des Red Wings ne semble pas avoir eu de troubles de consommation de drogues ou d'alcool, mais il prétend comprendre pourquoi certaines personnes en viennent à devenir des addicts : « Je comprends les gens qui finissent avec des addictions, parce que tout est tellement embarrassant. Avec le temps, je me suis habitué à ne pas me rappeler des gens ou des conversations, alors quand ça m'arrive, j'aborde la discussion en demandant à la personne si on s'est parlé la veille, ou bien si on a parlé de telle ou telle affaire. J'essaie de faire ça de manière discrète, pour avoir une prise d'information rapide et ainsi éviter l'embarras que ça pourrait m'occasionner. »

La partie la plus triste de l'entrevue est survenue lorsque Franzen a avoué qu'il ne comprend pas comment sa femme, Cecilia, peut encore rester à ses côtés. Il ne comprend pas comment elle peut encore être sa femme. Il n'a pas approfondi sur le sujet, mais on peut s'imaginer que ça n'a pas été facile pour le couple. On doit se réjouir que Cecilia soit toujours à ses côtés, sans quoi la vie de l'ancienne star des Wings serait bien différente.

Franzen ne voulait pas laisser le journaliste terminer l'entrevue uniquement dans le négatif, alors il a terminé avec une petite touche de positif. Même s'il a admis que les choses vont se sont détérioré rapidement pour lui, il a espoir que ça peut aller mieux dans le futur :

« Je crois que ça peut aller mieux. Je ne m'étais jamais senti comme ça avant. C'est très difficile pour moi d'être à Détroit. J'ai tellement de mauvais souvenirs, mais aussi des merveilleux. Malheureusement, lors des dernières années, le négatif a pris le dessus et s'est transformé en anxiété, en crises de panique et en dépression. Je voyage parfois dans les montagnes dans l'Ouest de la Suède, puisque les montagnes et la nature me font sentir mieux. Ça me fait sortir de la maison, puisque c'est très difficile de rester ici et d'essayer de se trouver quelque chose à faire. J'essaie d'entraîner mon cerveau à faire des choses, mais ça ne fonctionne que pour un court moment, pour qu'ensuite tout retombe en pièces. Néanmoins, il y a une nette amélioration. »

Les commotions et les coups à la tête sont un véritable fléau dans la LNH. Lire des histoires comme ça ne peut nous laisser insensible face aux tragédies que vivent les victimes et leurs familles. Espérons que la santé mentale de Johan Franzen continuera de s'améliorer, puiqu'il était, selon ses anciens coéquipiers et amis, une bonne personne et un homme qui transpirait une joie de vivre extraordinaire!

Crédit : Hockeyfeed.com
MENEURS DE LA LNH
POINTS PJ PTS
LEON DRAISAITL 23 44
CONNOR MCDAVID 23 43
BRAD MARCHAND 21 35
DAVID PASTRNAK 21 34
JOHN CARLSON 23 34
NATHAN MACKINNON 21 31
PATRICK KANE 21 28
JONATHAN HUBERDEAU 21 28
ALEKSANDER BARKOV 21 27
AUSTON MATTHEWS 23 27
CLASSEMENT COMPLET  
BUTS PJ B
DAVID PASTRNAK 21 19
LEON DRAISAITL 23 16
CONNOR MCDAVID 23 15
ALEXANDER OVECHKIN 23 15
AUSTON MATTHEWS 23 14
CLASSEMENT COMPLET  
PASSES PJ P
CONNOR MCDAVID 23 28
LEON DRAISAITL 23 28
JOHN CARLSON 23 26
BRAD MARCHAND 21 22
ALEKSANDER BARKOV 21 20
CLASSEMENT COMPLET  
DÉFENSEURS PJ PTS
JOHN CARLSON 23 34
DOUGIE HAMILTON 21 23
CALE MAKAR 21 23
ROMAN JOSI 20 20
BRENT BURNS 22 20
CLASSEMENT COMPLET  
RECRUES PJ PTS
CALE MAKAR 21 23
MARTIN NECAS 21 15
VICTOR OLOFSSON 21 15
QUINN HUGHES 21 14
ILYA MIKHEYEV 23 12
CLASSEMENT COMPLET  
VICTOIRES PJ V
BRADEN HOLTBY 16 11
MARC-ANDRE FLEURY 18 11
PETR MRAZEK 14 10
JORDAN BINNINGTON 17 10
CONNOR HELLEBUYCK 17 10
CLASSEMENT COMPLET  
BLANCHISSAGES PJ BL
CARTER HUTTON 12 2
PEKKA RINNE 13 2
TUUKKA RASK 13 2
DARCY KUEMPER 14 2
PETR MRAZEK 14 2
CLASSEMENT COMPLET  

Ailleurs sur le web


HABSETLNH.COM
COPYRIGHT ©2019
TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES ET CONDITIONS
POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ