HasbEtLNH
          HABSPOOL          SONDAGE          VIDÉOS
HasbEtLNH
FINAL
logo 2
logo1
FINAL
logo 5
logo1
           HABSPOOL           SONDAGE           VIDÉOS
photo

Département de la Sécurité des Joueurs : Jumbo reçoit sa sentence

16 avril 2019
Dimanche soir, durant la rencontre opposant San Jose à Las Vegas, Joe Thornton, des Sharks, a été sanctionné à 16:54 de la deuxième période pour un geste douteux à l’égard de Tomas Nosek des Golden Knights; un coup illégal à la tête. Thornton s’est vu décerner une pénalité de 2 minutes sur le jeu. L’incident aurait pu s’arrêter là, mais, malheureusement pour lui et pour San Jose, son coup lui a valu d’être convoqué par le Département de la Sécurité des Joueurs afin d’expliquer son geste.

Interrogé par les journalistes, après la rencontre, au sujet de l’incident, voici ce qu’avait à dire le principal intéressé : « Honnêtement, je pensais l’avoir à peine touché. Il est revenu aussitôt; c’était seulement un de ces jeux qui est ce qu’il est. Je pense que mon fils me frappe ainsi six fois par jour, c’est seulement une position étrange dans laquelle il s’est mise. C’est tout » a-t-il conclu.

À l’évidence, Jumbo n’avait rien vu de répréhensible à son geste, mais le Département de la Sécurité des Joueurs n’était pas du même avis puisqu’il a été suspendu pour une rencontre.

Voici la vidéo de l’incident réalisée par le Département de la Sécurité des Joueurs afin d’expliquer sa décision:



Selon leur analyse des faits, après que Nosek ait « passé la rondelle », Thornton lui a asséné un coup direct à la tête avec son épaule ce qui a provoqué sa chute sur la glace. « Il est important de remarquer que la tête est le point principal de contact sur ce coup, et que le coup à la tête est évitable » est-il précisé. Ce qu’il est aussi important de noter sur le jeu est le fait que, à leur avis, Nosek était penché après avoir fait un jeu en envoyant la rondelle vers la bande. Il n’avait modifié ni la position de sa tête ni celle de son corps avant que le contact ne se produise; aucun mouvement effectué au dernier moment ce qui aurait occasionné un contact à la tête accidentel. Thornton aurait donc pu et dû éviter le contact.

Jumbo n’en était cependant pas à une première offense. En effet, il y a 9 ans, en novembre 2010, il avait été suspendu pour deux rencontres suite à un coup à la tête de David Perron qui portait alors les couleurs des Blues de St-Louis. De plus, en mars 2019, lui et Ryan Reaves, des Golden Knights, ont été condamnés à une amande de $2,500 pour bâton élevé.

Même s’il ne s’agissait qu’une deuxième offense du genre en 21 ans de carrière, Thornton est considéré, par le Département de la Sécurité des Joueurs, comme un récidiviste et cela a pesé dans la balance. Jumbo ne sera donc pas en uniforme pour le Match #4 au T-Mobile Arena de Las Vegas. C’est une très mauvaise nouvelle pour les Sharks qui tirent de l’arrière 2-1 dans cette série.

Son absence, ce soir, forcera Pete DeBoer, l’entraîneur-chef, à déterminer qui va le remplacer au sein du quatrième trio ainsi que sur le jeu de puissance. Depuis le début de février, Thornton pivotait le quatrième trio au Centre des ailiers Marcus Sorensen et Kevin Labanc. Non seulement, un joueur devra être inséré à sa place, mais, de plus, les rôles de tout un chacun pourraient devoir être modifiés; qui fera quoi?!

Jumbo est le troisième joueur convoqué en audience lors des 48 dernières heures, après Nazem Kadri, des Maples Leafs de Toronto, et Micheal Ferland, des Hurricanes de la Caroline. Kadri a écopé d'une suspension pour le reste du premier tour. Quant à Ferland, il a été blanchi.

Selon vous, la suspension imposée à Jumbo est-elle justifiée? Si oui, est-elle suffisante?




Ailleurs sur le web

logo
Pour la première et la dernière fois, sur notre site, nous sollicitons votre soutien dans le but d'aider une jeune fille et sa famille de 6 afin de passer à travers la maladie. S.V.P., partagez en grand nombre. Un gros merci de la part de Habs et LNH!